Séraphin, le prince des dauphins

DSCN9588 copy

Séraphin, le prince des dauphins

AUZOU, Août 2011

Carlo Zaglia & Bruno Robert

32 pages

*

L’autre jour, Dalie et moi sommes arrêtés à notre fabuleuse librairie locale (Wilkie) afin d’aller acheter un livre pour offrir en guise de cadeau de Pâque à un deux de ses amis (fils et fille de ma meilleure amie). Pendant que nous y étions, nous sommes tombés sur celui-ci (dans la même collection que celui que nous avons offert) et je lui ai acheté.

AUZOU est une maison d’édition qui édite des tonnes de livres merveilleux (les plus connus étant ceux du Loup/petit loup..) Ici les enfants sont de grands fans des histoires du Loup, mais les autres livres méritent tout autant l’attention des gens, ils sont superbes.

*

DSCN9639 copy

L’histoire est simple, douce et les illustrations magnifiques.

Le livre raconte l’histoire d’un jeune dauphin, le fils du Roi des dauphins, qui ne pense qu’à lui, à s’amuser, enquiquiner ses amis avec sa vitesse, oubliant qu’il les dérange. Un jour, il se retrouve dans une situation où il à besoin d’aide et réalise qu’il est bien seul, toutes ses niaiseries ont fait de lui un être bien seul, sans amis. Le livre termine bien tout de même, tous les gens qui étaient bien tannés de lui viennent à son secours et lui font réaliser qu’il est temps de changer de comportement et d’aider les autres au lieu de ne penser qu’à soi et à son propre plaisir.

Le livre aide à expliquer le concept d’HUMILITÉ aux enfants, ce qui est d’ailleurs une bonne chose.

download

(Humilité.. ce n’est pas de penser moins de soi, mais de penser moins à soi)

Les enfants apprennent beaucoup plus qu’on ne le pense au travers des livres.. ils apprennent évidement en nous regardant les actions de leurs parents, des gens autours, mais aussi au travers des histoires. Dalie est extrèmement visuelle et a une mémoire photographique hallucinante, quand elle apprends quelquechose avec une image, elle se rappelle du concept pour toujours. C’est donc une des raisons que j’essais de trouver des livres avec des morales.

Quand on est petit (quoi que plusieurs adultes aussi) c’est difficile d’admettre ses tords, d’admettre que nous ne sommes pas le roi de la montagne, le centre de l’univers, qu’autour de nous, il y a d’autres personnes qui eux aussi ont des émotions et qu’on peut blesser en ne pensant jamais à eux.

Bonne lecture!

*

À bientôt!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s