Autocueillette de fraises

download copy

*

À mon avis, on apprend mieux par le plaisir et lorsque nous sommes heureux, quand nous touchons, sentons, quand nous regardons, quand on est sur le terrain, quand on sent le visage dans notre visage, quand on rigole, quand on est surpris, quand on travaille fort, quand nous finissons tout sale et surtout quand nous sommes… libres. Libres d’apprendre avec la vie, avec la nature, à notre vitesse, sans pression, dans l’harmonie, en étant curieux naturellement et dans le respect.

Il y a tant d’opportunités d’apprendre! Je veux que mes enfants puissent être heureux, je veux les voir s’épanouir dans le plaisir et dans la liberté.

Je veux qu’ils respectent la nature, qu’ils la comprennent, qu’ils l’aiment. C’est vraiment important pour moi. Pour être capable de faire une différence, il faut aimer, comprendre et respecter. Le monde à besoin de plus de gens qui pensent ainsi. Les gens ne respectent plus la nature.. un jour elle ne pourra plus nous supporter et il sera vraiment trop tard.

0253

*

Cueillir des fruits/légumes peut parraître un geste insignifant pour plusieurs, mais pour moi ce ne l’est pas. C’est une magnifique opportunité pour les enfants de comprendre plusieurs choses telles que…

D’où vient la nourriture?

Parce que non, elle n’arrive pas par magie à l’épicerie, elle pousse, elle demande beaucoup d’effort des cultivateurs, des cueilleurs. Il y a des visages derrière tout ce que nous mangeons. J’aime d’ailleurs aller parler aux cultivateurs/producteurs afin de moi-même mettre un visage sur le travail, de faire que mes enfants voient qui travaille si fort pour que les gens soient bien nourris et heureux.

Il est important que les enfants et les générations futures ne perdent pas ce savoir, ne perdent pas l’amour du jardinage, ne perdent pas ce lien si précieux avec la nature. Il ne faut pas qu’ils pensent qu’une pomme est magiquement apparue au supermarché dans une barquette avec de la pellicule platisque. Il faut retourner aux sources. C’est désolant, mais le mal est déjà bien présent.. il n’est pas trop tard pour un réveil collectif!

Dans la vie, trop de gens prennent tout pour acquis sans jamais penser à tout le travail humain et travail de la nature derrière tout ce qui est consommé.

À la maison, nous avons un jardin (qui contient cette année une multitudes de variété de tomates, du celeri, celeri-rave, choux de bruxelles, chou rouge, poireaux, concombres, mini poivrons et des herbes et un nouveau plant de bleuet à l’avant), chaque année ils aiment regarder les plantes pousser, aiment arroser le jardin, aiment récolter les légumes et surtout aiment manger le fruit des efforts.

Le cycle d’une plante

Rien de mieux pour comprendre une plante que de regarder sur le terrain comment elle pousse. Dans un champ on peut observer autant des plantes minuscules qui percent à peine de sol, que des plantes matures avec des fruits ou des légumes mûrs qui attendent d’être ceuillis. Si je prends l’exemple d’un plan de fraise, sur le même on peut voir des fraises matures et sucrées , des fraises rosé qui commencent à mûrir et des fraises minuscules et vertes. On voit l’ordre dans lequel la maturation d’un fruit à lieu. C’est le moment parfait pour expliquer des concepts de photosynthèse, expliquer comment la plante se nourrit, le rôle des insectes etc.

La beauté de la nature

La nature est une artiste, tout ce qui nous entoure est si magnifiquement conçu, tout est si beau, il faut simplement se pencher et prendre le temps d’observer, nous allons voir qu’une fourmi qui travaille est aussi magnifique qu’une goutte d’eau sur une pétale de fleur, un arc-en-ciel, un oiseau qui vole etc. Il faut ouvrir notre coeur et nos yeux, tout est là, devant nous.

if-you-truly-love-nature-you-will-find-beauty-everywhere-quote-1

La force de la nature/Repect de la nature

La nature est puissante. On peut s’en rendre compte facilement avec des tremblements de terre, des ouragans, des volcans, des innondations, des feux, des orages etc, mais on peut également s’en rendre compte quand on regarde une graine pousser. Il y a tellement d’efforts de la part du soleil, de l’eau, du sol, des insectes… ca c’est puissant! La nature est plus forte que les humains, elle est le chef, c’est elle qui controle. Ceci dit, les hommes ont perdus cette harmonie avec elle et la blesse sans qu’elle puisse s’en remettre. Sans elle, nous ne sommes rien, parce qu’au fond, nous sommes reliés avec elle, nous sommes des animaux au même titre que tous les autres sur Terre, sauf que nous contrairement aux autres, nous la détruisont. Avez vous déjà vu un dauphin jeter un verre de plastique dans un océan… non.. seul l’homme est capable d’attrocités du genre.

La nature ne nous appartient pas, c’est nous qui lui appartenons.

the-earth-does-not-belong-to-man-man-belongs-to-the-earth-quote-1

*

download (4)

Cette année, nous avons décidés d’essayer un autre producteur, étant donné que celui de l’an passé n’avait pas ses champs ouverts encore. Quelle belle et agréable surprise, nous sommes heureux, c’est toujours là que nous retournerons (d’ailleurs, nous y retournons durant l’été pour les framboises et les bleuets aussi)

Nous aimons encourager le commerce et les producteurs locaux le plus possible. Il y a tant de talents et de bons produits dans ma région et ils méritent tous d’être connus.

Nous sommes allés à LA FERME DES ORMES, un producteur de Pierreville (petite ville proche de la notre). En fait la ferme existe depuis 1967.

Ferme des Ormes

175 Rge Chenal Tardif, Pierreville, QC J0G 1J0

Pour visiter leur site internet c’est ICI

Pour visiter leur page Facebook c’est ICI

Ce que je trouve de particulièrement génial avec eux, c’est qu’ils n’ont pas que les vieux paniers de cartons que l’on retrouve partout, ils ont une option plus amicale pour l’environnement. Un seau de plastique (fait au Canada!) que l’on peut rapporter à chaque fois que nous y allons, peut importe le fruit cueillis (fraise, framboise, bleuet). En plus de toujours garder le même contenant pour la cueillette, ils déduisent 1 $ du prix quand on reviens avec notre seau. De plus, c’est bien plus pratique dans le champ de trainer un seau avec une poignée qu’une grosse boite de carton. C’est tu pas beau ca! C’est écologique (parce que c’est durable et réutilisable presque à l’infini, à moins de volontairement briser le seau) et économique. Ils ont également une boutique où l’on peut se procurer de leurs fruits et légumes. hier je leur ai pris des mini carottes et du kale violet. Que de joie! La fraîcheur, c’est toujours bon!

Il existe bon nombre de producteurs de petits fruits au Québec, sortez, allez les découvrir, allez parler avec eux et faites les connaître! J’avais envie de vous faire connaître un endroit génial avec des gens géniaux, donc si vous passer par Pierreville, arrêtez vous, vous ne serez pas décus.

*

download (5)

Je crois qu’il n’y a pas d’âge pour s’amuser et apprendre, d’où la raison pourquoi ma petite chouette (elle a 19 mois) me suit partout au même titre que les deux plus vieux lutins.

download (2)

Auguste qui est le petit lutin au coeur d’or et à la sensibilité légendaire, était d’une douceur inégalée avec les plants.

download (3)

Ils étaient si fiers de cueillir leurs propres fraises!!

Ils sont déjà excités d’aller cueillir leurs framboises et bleuets. (moi aussi, haha)

*

À bientôt!

2 thoughts on “Autocueillette de fraises

  1. Pingback: Autocueillette de framboises et bleuets | secondeviedefamille

  2. Pingback: 5 trucs pour inculquer le respect de l’environnement aux enfants

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s