L’arbre au coeur brisé

dscn2670-copy

L’arbre au coeur brisé

Dominique et compagnie

Lili Chartrand/Gabrielle Grimard

32 pages

*

J’étais tellement énervée, ce mois ci sortait enfin un livre que j’attendais avec impatience. Le livre ”L’arbre au coeur brisé” de l’auteure Lili Chartrand (voir sa page Facebook ICI) et illustré par la talentueuse Gabrielle Grimard (voir sa page Facebook ICI).

Ce qui rend ce livre particulièrement spécial, c’est le fait qu’il soit le conte favori de Pierrot, le petite garçon dans le livre ”Le monde fabuleux de M.Fred” (J’en parle sur mon blogue ICI), également de la même auteure et illustratrice. Ce n’est pas une suite, mais plutôt, un complément. Ceci dit, on peut très bien ne jamais avoir lu le premier pour comprendre celui-ci puisque ce n’est pas une suite. Il vient cependant faire sourire ceux qui connaissent d’où le conte vient.

Comme pour ”Le monde fabuleux de M.Fred”, le livre est d’une douceur.. Les illustrations sont magnifiques, le texte vient nous chercher droit au coeur. Je l’ai autant apprécié que mes enfants, si ce n’est pas un peu plus, car adulte on voit ce que les enfants ne voient pas encore, on voit la profondeur des mots, des concepts. Les enfants ne voient pas le monde de la même façon que nous, ils sont doux, ils sont innocents, ils sont heureux.

Une fois de plus, l’amitié est illustrée au travers ce livre magnifique. Il parle également de l’espoir, de ne pas le perdre. Il y a plus subtilement la notion de l’amour de la nature, de sa conservation. (On m’a eu sur ce point la!) Le livre apporte aussi la notion du deuil, de la perte, de la tristesse.

ribbet-collage-copy

*

C’est l’histoire d’un grand chêne. Tous les jours, il observe sa petite amie Adeline, une jolie petite demoiselle aux longs cheveux garnis de rubans verts, s’amuser sur ses branches, il écoute ses mélodies, il apprécit sa compagnie et combien elle l’aime. Un jour, elle ne vient pas le voir. Le jour d’après non plus, la semaine d’après… elle est tout simplement disparue. Sa maison est vide et laissée à l’abandon. Personne ne veux l’acheter puisque la famille à qui elle appartenait, soit la famille d’Adeline, a périe dans un accident.

L’arbre est malheureux et se laisse tout simplement mourir de chagrin. Une grande fissure se crée dans son écorce, il a le coeur brisé. Il perd ses feuilles et devient laid, gris et terne. La vie n’a plus d’importance pour lui. Sa jeune amie lui manque trop.

Un jour, un jeune garçon, Tom, de la famille qui habite maintenant la maison, convaint sont père de ne pas couper l’arbre, anciennement majestueux. Lui sait qu’il retrouvera son allure et sa vigeur d’antan. Il met tous ses efforts pour en prendre soin, pour construire une jolie maison dans ses branches, sans le blesser. L’arbre retrouve peu à peu ;a joie de vivre, ses feuilles repoussent, son coeur brisé guéris peu à peu. Il a un nouvel ami et ca le rend tellement heureux. Il redevient fort et fier.

Quand la construction de la maison dans l’arbre est terminée, l’arbre est guéris. Tom trouve un ruban vert dans les branches. Il le trouve bien joli et décide de le nouer à l’arbre et d’en faire son porte bonheur. L’arbre ne pourrait être plus heureux. Son ancienne amie est toujours avec lui, accrochée à une de ses branches.

On_ne-voit1.jpg

Ce livre, ainsi que celui de M. Fred, ont une place pour bien des années dans les bibliothèques de mes enfants. Ce sont des livres qui font du bien chaque fois qu’ils sont lus.

Encore une fois, un livre extraordinaire qui saura toucher bon nombre d’enfants et d’adultes.

*

À bientôt!

*

One Comment Add yours

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s