Retour sur la ”méthode 1-2-3”

DSCN4587 copy

La méthode 1-2-3

Une approche révolutionnaire pour discipliner les enfants de 2 à 12 ans. 

Thomas W. Phelan

Guy Saint-Jean Éditeur

320 pages

ISBN : 9782897581824

En Avril, sur la page Facebook (ICI) du blogue Maman Consomme (ICI), j’eu la chance de remporter quelques livres sur le thème de la parentalité (Encore une fois merci!). En échange, elle m’a demandé de lire le livre ”La méthode 1-2-3” et de donner mon avis, alors le voici! Il s’agit donc de mon opinion bien personnelle. Les gens sont libres de penser autrement. À chacun sa vision de la parentalité et à chacun ses méthodes.

Qu’est ce que la méthode 1-2-3 ?

C’est une approche du psychologue Américain Thomas W. Phelan pour discipliner les enfants dans un climat plus calme, sans cris et sans larmes. Elle se base sur le principe d’une autorité parentale à affirmer avec confiance, d’aucun sentiments exprimés lors de situations de crises ainsi que d’aucune explications ou négociation avec l’enfant. Il propose aux parents une façon de gérer le comportement de leurs enfants . Le 1-2-3 représente le décompte que le parent fait à son enfant avant le temps de pause. C’est une méthode qui est maintenant connue mondialement et qui a remporté des distinctions.

C’est une méthode de conditionnement (de type super nanny) où l’enfant fini par ne plus se rendre au 3 dans le décompte avant de se resaisir et d’agir. Il explique qu’il faut cesser de traiter les enfants en petits adultes parce qu’ils ne le sont pas. Il fait cesser de croire qu’ils comprennent nos concepts d’adulte et cesser de négocier avec eux. Une méthode ou le parent est ferme, sans haussement de ton, mais où l’enfant fini par s’écraser et lui obéir. L’auteur explique également que les enfants sont des manipulateurs et que les parents doivent leur tenir tête. Fini les comportements que les parents n’aiment pas.

Le livre est rempli de mises en situations pour que le lecteur puisse mettre en pratique et de façon concrète la méthode. L’auteur au travers du livre parle également de renforcement positif, du rôle du parent, des routines, de la gestion des tâches, l’importance de la constance, des types de punitions etc.

Est ce que j’aime?

NON!

Premièrement, je trouve le début du livre long. Long au sens ou on lis bon nombre de pages avant que quoi que ce soit de la méthode ne soit concrètement expliqué. Je n’aime pas ce genre de ”tactique de vente”, c’est un peu le principe d’un infopub où pendant 30 minutes on voit les bienfaits du produits, mais que c’est seulement à la toute fin que l’on voit le prix. J’ai eu l’impression de faire face à un vendeur qui essayait de me vendre sa technique à tout prix, sans jamais vraiment entrer dans les détails. Le début fait psycho-pop et ca me déplait grandement.

La méthode en tant que tel me déplait complètement. Elle va à l’encontre de mes valeurs de parentalité positive/ éducation bienveillante. Le livre explique comment les enfants ne sont que des manipulateurs et ce dès le plus jeune âge…

”L’enfant vous met à l’épreuve et vous manipule”

ou encore…

” L’objectif premier de l’enfant est d’obtenir ce qu’il veut. Puisqu’il a moins de pouvoir que vous, il doit recourir à la manipulation. Quand l’enfant ne réussit toujours pas à obtenir ce qu’il veut, le second objectif en est un de représailles ou de vengeance. Cet enfant vous fera regretter d’avoir dit non.” 

Juste de lire ce deuxième passage me fait froncer les sourcils… c’est tellement terrible!!! Et de savoir que cette méthode est aussi populaire sur la planète l’est tout autant.

Ce qui est à mon avis (et l’avis de bien d’autres parents et gens du domaine de la santé / parentalité positive / éducation bienveillante) complètement faux. Un enfant ne manipule pas, un enfant à des besoins et n’est pas mature comme un adulte pour bien les exprimer. D’écaser ses besoins au profit d’un enfant obéissant et silencieux, ca ne vient pas du tout me rejoindre. Le cerveau d’un enfant mature à chaque instant jusqu’à l’adolescence (et rendu là, il y a d’autres changements qui entrent en ligne de compte), ils ne peuvent donc pas raisonner comme un adulte. Les mythes de manipulation / caprices sont complètement faux. (Et il y a tout plein d’études en neuroscience à ce sujet… sur le développement des lobes responsables du raisonnement chez les enfants)

De plus, cette méthode prône le fait de ne rien expliquer aux enfants, et de rester en silence. Pour un enfant, le fait de ravaler sa colère (en fait pour un adulte également) n’est jamais sain. Elle finira un moment ou l’autre par resortir et d’une autre façon, cette fois peut être encore pire que la précdente (la violence par exemple). Ce qui est contradictoire de la part d’un psy, eux qui habituellement font tout pour faire resortir les douleurs enfouies chez leurs patients.. l’auteur, qui est psy, nous dit de faire le contraire avec nos enfants. Je peux comprendre où il veut en venir avec le principe de ne pas traiter les enfants en petits adultes, parce que c’est vrai que les parents en général (moi y compris, mais je travaille fort sur la simplicité dans mes phrases) ont tendance à se lancer dans des explications en longueur face à des conflits oubliant que l’enfant après 10 secondes aura perdu toute attention à nos paroles. Ceci dit, les enfants méritent de savoir ce qui ne va pas (exemple.. que l’ami n’aime pas se faire lancer des jouets). Les enfants ne sont pas des robots, ils ne font pas que des bons coups parce que justement… ce sont des enfants.  Dans la méthode, après avoir compter 1-2-3, si l’enfant n’obéit pas, il doit partir en retrait. Et encore une fois sans explications! Dans le livre, l’auteur compare les parents à des des dompteurs d’animaux sauvages. (ceci dit, je suis contre le fait de dompter des animaux sauvages pour notre simple plaisir égoiste).

Comment peut-on réellement comprendre nos enfants et être en mesure d’être pour eux un bon accompagnateur de vie si on ne prends pas le temps de comprendre leurs comportements, leurs besoins, leurs colères?! Comment peut-on transmettre de bonnes valeurs si on ne prends pas le temps de comprendre, mais qu’on faire la sourde oreille et qu’on isole par la suite?! Tous les fondements de cette méthodes sont pourris, ils n’aident pas à rendre les enfants meilleurs et plus heureux, mais simplement obéissants et soumis. Il y d’autres alternatives plus saines pour faire comprendre à un enfant que son comportement peut être blessant. Au lieu de faire la sourde oreille, de compter de d’isoler son enfant qui frappe, pourquoi ne pas lui dire tout simplement que son frère n’aime pas se faire frapper, de jouer avec lui à la place.

Pour un enfant, être capable d’appréhender et de comprendre les émotions des autre est un atoût essentiel dans la vie mais combien difficile à comprendre et mettre en pratique, surtout lors de moments de crises. Même les adultes vivent la même chose, en pleine ”crise” de colère, peu d’adutes s’arrêtent pour penser aux sentiments des autres. Au lieu de compter et de retirer l’enfant sans aucune explication et en plein coeur d’une tornade d’émotions en lui, laissons le se calmer et expliquons lui ensuite, ce peut être quelques instants plus tard les répercussions de ses gestes sur les autres.

citation-discipline-positive

Il y a tout de même quelques passages de biens dans le livre. L’écoute active et empathique en est un bon exemple. Le livre tente d’expliquer au parents d’être plus à l’écoute de leurs enfants (bien que très contradictoire avec la méthode en soi). Il y a aussi l’encouragement des comportements positifs (au lieu de mettre de l’emphase sur les comportements plus ”négatifs”), l’importance de donner de notre temps à nos enfants et de jouer avec eux qui viennent me chercher (contrairement au reste du livre).

Je ne veux pas voir mes enfants grandir dans la peur tout en devenant des robots obéissants et à mon service. Je veux les voir grandir en étant épanouis, en sachant qu’ils ont le droit de s’exprimer, qu’ils sont une personne tout autant que les adultes.

En résumé…

Ce livre vient me chercher, mais d’une mauvaise façon. Je sais que des méthodes de la sorte sont très populaires et appréciées des parents (parce que les enfants se ”conduisent” mieux), mais quel est le prix à payer avec tout cela… aidons nous vraiment nos enfants à devenir des adultes bons et émotionnellement sains? Je suis un humain comme tout le monde, je perds patience, je suis fatiguée (j’ai tout de même trois enfants différents qui sont 24/24 avec moi), mais je refuse d’appliquer des méthodes néfastes (selon moi) telle que celle-ci.

Laissez de côté l’idée d’avoir des enfants qui vous obéissent dans le silence et laissez vos enfants s’épanouir en étant à leurs côtés dans les bons et les moins bons moments.

108981a48c7cabbf8034d7e1545a9e7c

Vous êtes libres de lire ou non ce livre comme vous êtes libres de choisir et d’appliquer le type d’éducation que vous souhaitez à vos enfants puisque ce sont vos valeurs, pas celles du voisin.

J’ai d’ailleurs un livre maintenant à donner… 😉

À bientôt!

* J’ai reçu ce livre gratuitement, les opinions émises ici ne sont que les miennes.*

One Comment Add yours

  1. Stéphanie says:

    Bravo! Bien présenté! Je suis entièrement d’accord avec vous. La méthode du 1-2-3 est de plus en plus critiquée (avec raison, selon moi), du moins ici, au Québec.

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s