Postcrossing

POSTCOVER copy

Site officiel de Postcrossing ICI

Dans le passé, pendant plusieurs années, j’ai été membre du site Postcrossing. J’ai reçu des dizaines et dizaines de cartes et ce d’un peu partout. En voyant l’intéret de ma grande fille pour la découverture du monde et son amour de recevoir du courrier postal, je me suis dis que ce serait une bien chouette idée de commencer cette belle aventure avec elle. Donc, depuis quelques mois, elle est membre et participe activement. C’est toujours un grand bonheur pour elle que d’ouvrir la boîte aux lettres et d’y trouver une nouvelle carte.

Qu’est-ce que le postcrossing?

C’est tout simple! C’est une plate forme en anglais d’échange de cartes postales au travers le monde. Il suffit de se créer et un profil et le tour est joué, on peux ensuite envoyer et recevoir des cartes des quatres coins du monde.

Au départ nous pouvons envoyer jusqu’à 5 cartes à la fois, mais plus on en envois, plus ce nombre augmente. Tout est aléatoire. Quand on fait une demande d’adresse, le site nous envois une au hasard. On a accès au profil de ce membre pour en savoir plus sur lui et pour voir si il aime certaines sortes de cartes en particulier. Par exemple, certains membres vont spécifier aimer les cartes touristiques, d’autres aimer les recevoir dans des enveloppes ou bien que si c’est possible, d’envoyer une découpe de journal, un sous etc. Pour sa part (et la mienne dans le passé), elle a envoyé des cartes de toutes sortes et des trucs de plus (timbres, monnaie etc). Chaque carte a un code précis que l’on se doit décrire sur la carte. Quand la personne recoit la carte, elle va aller sur le site pour l’enregistrer à l’aide de ce code. À ce moment, elle peut vous envoyer un message en même temps.

Une fois qu’une carte qui a été envoyée est enregistrée, le site donnera notre adresse à un membre qui vient de faire une demande pour envoyer une carte. C’est donc toujours très aléatoire.

Il y a aussi moyen d’envoyer des cartes directement, sans codes et sans affecter le nombre auquel nous avons le droit. Cette méthode c’est les ”Direct swaps”. Il est possible de faire des recherches pour des membres de tous les pays et de trouver (grace aux critères qu’on peux cocher) ceux qui veulent faire des échanges. Suffit de leur écrire et de s’échanger les adresses. De cette façon, l’enfant peut choisir le pays ou même la ville d’où il aimerait recevoir une carte.

POST4 copy

Et les bienfaits?

Pour moi, l’aspect ouverture sur le monde était la raison principale. C’est un excellent moyen de s’ouvrir sur le monde, les autres pays, les autres cultures, les autres langues, bref, d’en apprendre d’avantage sur tous les autres humains qui partagent avec nous cette belle planète. Il est agréable également d’en apprendre sur la vie des autres, de ce qu’ils font, de leurs coutumes, de leurs habitudes alimentaires etc. C’est une excellente raison de resortir les atlas en tous genres et le globe terrestre.

Vient ensuite l’aspect éducatif, soit des notions de géographie (continent, pays, région, ville, fuseaux horaires, climat), de l’écriture et de la lecture (en anglais) et pratiquer son anglais.

Il ne faut pas non plus négliger l’aspect plaisir et estime de soi. C’est un beau projet amusant, qui peut permettre de beaux moments parents-enfants. De plus, l’enfant sera bien fier d’envoyer lui-même des cartes à l’étranger et très heureux d’en recevoir, à SON nom dans le courrier.

*

Pour rendre l’activité encore plus agréable et éducative que le fait d’envoyer et de recevoir des cartes postales, nous avons décidé ma fille et moi de faire un gros cartable pour classer la cartes reçues selon le continent et pays de provenance.

POST1 copy

Les feuilles de chaque pays que nous utilisons viennent du site ”Hugo l’escargot”. (ICI)

Certaines cartes des continents ont été prises sur le site de ”Super Coloring” (ICI) J’ai du chercher ailleurs pour l’Océanie car je ne voulais pas seulement l’Australie, mais bien les îles autour également.

POST3 copy

À l’aide d’un atlas des pays, elle trouve les bonnes couleurs de chaque drapeau. On en profite pour regarder les villes, les régions, de lire quelques passages sur le pays. Elle aime aussi regarder sur son globe et dans un atlas du monde pour mieux situer l’endroit par rapport à nous.

POST2 copy

Dans son cartable, chaque continent à une page amusante de présentation. Au verso de celle-ci se trouve une carte du continent avec les pays (avec aucune écriture) pour lui permettre de colorier les pays d’où elle a reçu des cartes. Ensuite il y a une page par pays, soit une page où on peux le situer sur la carte ainsi que son drapeau qu’elle à colorier. Nous ajoutons des nouvelles feuilles de pays chaque fois qu’elle reçoit une carte d’un nouveau pays. Le tout est dans des pochettes de plastique transparentes. Nous rangeons les cartes dans la pochette du pays d’où elle vient.

*

À bientôt!

2 Comments Add yours

  1. Iza says:

    Merci pour cet autre partage, je l’ai relayé dans mon billet du jour 🙂
    http://apprendreavecbonheur.blogspot.fr/2017/06/postcrossing-pour-echanger-et-voyager.html
    Bonne journée !

    Like

    1. kunstlerinmom says:

      Merci pour le partage, mais merci pour les liens que tu as mis dans ton article!!! Je cherchais ca justement 😀

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s