5 critères pour mieux choisir un jouet

DSCN6141 copy

 

Non aux stéréotypes

Les jouets pour filles ou pour garçons n’existent pas, les jouets sont pour tous, tout simplement.

N’encouragez pas les stéréotypes. Laissez tomber ce qui est tout rose ou tout bleu. Si on prends une cuisinette en exemple, n’optez pas pour le modèle tout en plastique rose, il existe de beaux modèles en bois dans des tons naturels et surtout.. laissez TOUS vos enfants, garçons ou filles y jouer. Ne vous laissez pas entrainer par la société. Les gens sont pour tous, que l’on parle de poupées, de camions, d’outils, de cuisinette, de blocs… ils sont pour TOUS sans exception.

(Pour lire ”Naître Rose”, un ancien article à ce sujet ICI)

 

Matériel et provenance

Quels sont les matériaux utilisés pour la fabrication de ce jouet? De quel pays provient-il? À qui l’achat profite t-il? (multinationale, compagnie avec des principes nobles et écologiques, petits artisans, petits commerces locaux etc)

Il faut cesser de faire l’autruche, la majorité des jouets disponibles en magasins proviennent d’Asie et sont fabriqués par des employés aux conditions de travail plus que médiocres. Prenez le temps de regarder la provenance et essayez d’encourager les compagnies qui ne font pas faire leurs jouets/jeux en Asie. Ceci dit, il y a certaines compagnies qui sont en Asie et qui sont ”équitables” et écologiques. Je pense à Plan Toys par exemple. Ils sont fabriqués en Thailande, mais en respectant la nature et les hommes.

Optez pour des matériaux nobles comme le bois (un gros coup de coeur ici sont les jouets de bois Grimm’s que l’on retrouve d’ailleurs sur Pomango (une compagnie Québécoise) ICI) ou le tissu par exemple, essayez d’avoir moins de jouets de plastique et achetez seconde main. Ici je n’aime pas le plastique, j’essais d’en avoir le moins possible. Ceci dit, mes enfants aiment beaucoup les playmobils (ce qui est correct puisque ces petits personnages sont de chouettes compagnon pour l’imagination de votre enfant). J’appaise ma conscience environnementale et sociale puisqu’ils ne sont pas fabriqués en Asie, mais en Europe et que la quasi totalité des fois, je les ai trouvé seconde main (pour une fraction du prix). Vous serez surpris de tout ce qui se trouve seconde main. N’ayez pas peur des groupes facebook de votre ville, des friperies/centres de dons, des magasins à consignes etc.

De plus, il y a tellement de talentueux artisans soucieux de l’environnement qu’il est maintenant facile d’en trouver dans sa région (ou pays). Quand je pense au Québec, je pense à quelques exemples comme Clémentine (voir mon article à son sujet ICI) , L’atelier cheval de bois, Atelier Saint Cerf, La mère maille, Spaghettis, Créations Mirepoix, MA Fabrique, Doudoulab, Les castors travailleurs etc.

 

Durée de vie

Combien d’années ce jouet/jeu va t’il durer? Non pas seulement en terme de résistance aux heures de jeux, mais aussi combien de temps l’enfant aura du plaisir avec. Par exemple, un hochet ne durera que quelques semaines, voir quelques mois. En comparaisons des blocs de bois vont durer de nombreuses années. L’enfant va t-il le délaisser rapidement? Le jouet peut-il servir d’une multitude de façonje reprends l’exemple des blocs de bois, on peut construire des tonnes de créations différentes, jouer avec des personnages, des trains etc. Un jouet avec une seule utilité risque de ne durer que très peu de temps et l’enfant va perdre son intérêt à son égard. De plus, optez pour des jouets de qualité qui vont réellement résister aux années de plaisir.

 

Simplicité

Laissez tomber les jouets électroniques, sonores (qui sont en grande majorité bien trop aggressants et bruillants) et lumineux. Les jouets simples sont un allié de taille pour aider votre enfant à développet sa créativité, son imagination, sa curiosité, sa motricité, ses sens, bref, un jouet simple aux possibilités infinies de jeux auront une durée de vie plus longue que ceux qui font tout à la place de l’enfant et qui sont sources de surstimulation visuelle et auditive. Les jouets simples traversent les époques, et sortent toujours victorieux face aux jouets à la mode du moment. Laissez tomber les jouets qui sont ”commerciaux” (tirés d’un personnage animé, d’un film populaire etc), les enfants changent vite de goûts et ils seront délaissés rapidement (ce qui génère de la surconsommation et beaucoup de déchets).

 

Less is more

Le principe est simple. Plus l’enfant a de jouets, moins il ne va jouer avec eux. Il faut prévilégier moins, mais de meilleure qualité (au sens des matériaux, mais au sens du type de jouet et du nombre d’utilités). L’enfant qui a une salle de jeux pleine à craquer de jouets ne se servira que d’une poignée d’entre eux et il finira par s’ennuyer et ne pas savoir quoi faire.

Ici, depuis que j’ai réduit considérablement le nombre de jouets/jeux (pratiquement plus dans leur chambre respective, tous dans la salle de jeux commune)  je vois une grande différence dans leur attitude entre eux  (des chicanes) et face au jeu. Je précise qu’ils ont toujours aimé jouer (le jeu libre est essentiel à mes yeux), mais qu’ils ont fini submergés de cadeaux de la famille et amis. Maintenant ils continuent à jouer librement et dans la joie, ils partagent beaucoup plus et sont plus heureux. (Je veux encore diminuer la quantité en fait). Un exemple tout simple de notre vie, comme dit plus haut, mes enfants adorent les playmobils. Ils avaient toutes sortes de gros morceaux (arche, pyramide, chateau géant, fusée etc). Ils ne jouaient plus qu’avec les personnages. Je m’en suis donc débarassé. Venu le temps de se départir de la pyramide, mes enfants l’ont redécouverte, maintenant ils y jouent presque tous les jours. (Le seul gros playmobil qui reste dans la salle de jeux)

Laissez vos enfants user de leur imagination et inventer des jeux différents. Ne les noyez pas dans un océan de jouets. En optant pour des jouets simples, tous les âges auront du plaisir. Chez moi, tout convient aux trois enfants, bien qu’ils aient un peu plus de 2 1/2, 4 1/2 et 6 1/2 ans.

En terminant, quand j’achète des jouets, je m’enligne vers le seconde main (pour l’aspect écologique /zéro déchet), les petits commerces locaux (sur la rue ou en ligne) et les artisans locaux.

Le vrai plaisir vient du plaisir de jouer, de l’imagination et du temps passé avec les autres, des rires… les jouets sont bien de second plan. 

*

À bientôt!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s