5 trucs pour favoriser l’empathie chez les enfants

Untitled-1

Qu’est-ce que l’empathie?

L’empathie est la capacité d’identifier les émotions des autres afin d’être en mesure de se mettre à sa place afin de comprendre comment elle se sent. C’est d’être sensibles aux autres, tout simplement.

Même si tous les enfants naissent avec les neurones nécessaires au développement de l’empathie, tous ne la développeront pas ou pas tous au même niveau. Pour certains cette aptitude viendra tout naturellement, pour d’autre ce sera plus difficile et il aura besoin de plus d’accompagnement de la part d’une figure bienveillante. L’empathie se développe par imitation aux autres, par la maturation du cerveau de l’enfant à l’apprentissage/compréhension des émotions de soi et des autres.

Certains enfants semblent manquer d’empathie, comme les autistes par exemple, mais ce n’est pas le cas, ils en ont, ils l’expriment tout simplement différement et elle peut se développer plus lentement ou différement. Si je prend ma grande fille autiste en exemple, pendant longtemps elle a sembler complètement insensible aux autres et à leurs émotions (Un exemple très flagrant étant quand elle poussait son frère en bas de l’escalier et ce sans raisons, le regardais pleurer du haut des marches et partait). Peu à peu j’ai pu l’oberver s’ouvrir un peu aux autres, démontrer un peu plus d’empathie, mais surtout un peu plus de compréhension des émotions que les autres peuvent vivre. Tous les enfants avec des diagnostiques divers en santé mentale (comme les miens par exemple.. autisme, tdah, tda, impulsivité, retards intellectuels etc) sont comme tous les autres enfants, ils ont le cerveau malléable et apprennent mieux dans le plaisir. De plus, la capacité d’empathie se développera avec l’âge de l’enfant.

Besoins émotionnels de l’enfant

Le lien d’attachement parent-enfant est essentiel au bon développement des enfants. Être sensible et réellement à l’écoute de votre enfant le fera se sentir bien dans sa peau et à l’écoute de ses propres émotions. En étant plus concient de ce que l’on vit nous même, il est plus simple de comprendre ce que vivent les autres autour de nous. Mettez-vous à la place de votre enfant, parlez avec votre coeur, cessez de vous emportez, passez de du temps de qualité avec lui, laissez le exprimer ses émotions et ce sans aucun jugement de votre part. En lui fesant confiance et en étant à l’écoute, il sera porté de venir vous voir. Travaillez sur votre lien avec votre enfant, connectez ou reconnectez avec lui et intéressez vous à lui.

Un bon lien d’attachement ne lui servira pas uniquement que pour développer son empathie, mais également dans toute sa vie entière. Il aura une meilleure confiance en vous, en les autres et en lui, il sera en mesure de s’épanouir et de se réaliser. En étant compris, il sera porté plus naturellement à comprendre les autres. Lorsqu’un enfant vit des émotions, il a besoin qu’elles soient validées et comprises des gens autour (ses parents par exemple) Pour qu’il puisse bien intégrer l’expérience émotionnelle, l’enfant doit être capable de verbaliser sans jugement et avec la compréhension de la personne à laquelle il explique ce qui s’est passé et comment il s’est senti.

(Vous pouvez lire un de mes anciens articles, ”Renforcer l’estime de soi chez l’enfant” ICI)

 

 Comprendre et se mettre à la place de l’autre

Ouvrez votre coeur et celui de votre enfants aux autres. Faite lui comprendre que tous ont une histoire/parcours de vie différent, que tous n’aiment pas les mêmes choses, tous ont des peurs, des passions, que tous sont différents, uniques, mais qu’ils sont tous égaux peut importe ce qui les différencie entre eux. Des notions telles que l’égalité des sexes, la diversité culturelle, la diversité corporelle, la diversité familiale, la diversité fonctionnelles sont importantes à expliquer à votre enfant. Tous les humains sont égaux et parfaits comme ils sont. Expliquez à vos enfants que tous n’ont pas le même opinion et que tous méritent d’être entendus et ce même si vous n’êtes pas d’accord avec lui. L’enfant sortira donc un peu de sa zone de confort et essayera de mieux comprendre l’autre.

Quand un enfant arrive à trouver des points ou intérêts communs avec les autres, il aura plus tendance à le voir comme un être humain, un être comme lui, muni de sentiments et non pas d’un objet unidimentionel.

Posez à votre enfants des questions de type ”comment toi tu te sentirais si… ?” en référence à des situation vécues par d’autres (que ce soit dans la vie réelle, dans un livre ou à la télévision). Les enfants auront à se mettre à la place des autres pendant l’instant d’un moment et cette expérience peut aider à les faire mieux comprendre ce que les autres peuvent vivrent. Un jeu que nous aimons beaucoup et qui aide mes enfants à se mettre dans les souliers d’un autre afin de mieux comprendre les émotions est le jeu ”Raisonne au parc” de la compagnie québécoise Placote.

 

Soyez fiers de votre enfant

Félicitez votre enfant quand il aide, console ou est à l’écoute un ami, un frère/soeur, un adulte etc. Montrez lui verbalement ou non (un sourire, une caresse etc) que ce qu’il fait est bon pour l’autre et bon pour lui. En étant fier de lui, il le sera de lui-même aussi et il risque de continuer d’agir avec son coeur et d’être à l’écoute des émotions des autres. Les enfants ont besoin d’être rassuré, félicité dans leurs bons coups et d’être compris. Ne vous mettez pas en colère si il n’agit pas correctement ou à la perfection. L’erreur est humaine et un enfant à un univers de choses et de concepts à découvrir, chaque chose arrivera un jour. Vous pouvez simplement en profitez pour discuter avec lui de ce qui vient de se passer. N’oubliez pas, la confiance parent-enfant est importante (et se brise bien facilement).

 

Identifier et comprendre ses émotions et celles des autres 

Avec votre enfant, prenez le temps de vous arrêtez pour analyser les expressions faciales et les comportements des autres afin de les aider à identifier les différentes émotions. Ensuite cela se transpose facilement sur l’enfant et ses propres émotions. Laissez votre enfant être libre de réellement vivre ses émotions afin qu’il puisse les comprendre sans les refouler. Il doit comprendre en profondeur ce que les émotions lui font vivre afin d’être apte de comprendre ce qu’elles font vivre aux autres.

Amusez-vous avec votre enfant, que ce soit par l’entremise de livres ou de jeux sur les émotions (il en existe une grande variété et ce sur toutes les émotions, positives ou négatives) ou bien tout simplement en observant les autres lors de promenades, au restaurant, au parc etc.

(Vous pouvez lire un de mes anciens articles, ”La roue des émotionsICI)

 

Coopération et solidarité

En tant que parent, encouragez les jeux de coopération, ceux où il n’y aucun perdant, ceux où les gens forment une seule équipe. Un jeu que mes enfants aiment beaucoup ici est le jeu ”Little Coopération” de Djeco. Tentez de ne pas alimenter les mauvaises émotions, celles de jalousie, de compétition, de vengeance etc. Ce type d’activité met l’emphase sur le bonheur etle plaisir pour tous en plus de donner de l’importance à tous les membres de l’équipe.

 Parlez avec vos enfants sur la solidarité. Dans la vie, dans la société, dans la famille ou dans une relation d’amitié, nous avons tous besoin des uns et des autres afin que tout fonctionne en harmonie. En discutant avec votre enfant, incluez vous. Ce n’est pas parce que vous êtes le parent que vous êtes au dessus de tout, l’enfant doit pouvoir comprendre qu’il peut vous faire confiance et que votre famille est une équipe où tous les membres sont importants de façon égale. En tant qu’équipe, il faut savoir s’entraider pour aider au bon fonctionnement. Si un membre de notre équipe est en difficulté, il faut être présent pour lui.

 

*

À bientôt!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s