Voyage en France (Jour 1, 2 & 3)

Le 16 septembre dernier, nous avons quitté le Québec en avion, direction la France afin de commencer notre superbe aventure en famille d’une durée de 3 semaines. Bien que nous sommes 5, nous avons voyagé léger. Tout juste avant de partir, j’ai,  d’ailleurs publié un article à ce sujet : ” Voyage minimaliste en famille ” . Voyager en sac à dos (ici aucun ne dépassait 33L, ce qui n’est pas énorme) à une multitude d’avantages, dont le premier est la grande facilité à se déplacer ( aéroport, ville, transports en commun etc ). Le fait d’avoir les mains libres pour aider les enfants est un gros point positif, celui de ne pas avoir aucun temps d’attente dans les carrousels à bagages en est un autre. J’avais, comme à l’habitude, mon fidèle porte-bambin LennyLamb afin de pouvoir transporter mini Ax facilement.

AVION1 copy

Notre vol avec Air France était en soirée. Dans l’avion, papa était avec mini Ax et moi avec les deux grands. Comme je m’en doutais, ils n’ont pas dormi du voyage, même que grande D a été malade. Heureusement pour elle, ce n’était pas durant tout le trajet. Un avantage avec Air France est les tablettes dans les sièges. Elles sont remplies d’une centaine de films, d’émissions télé, de documentaires, de jeux, de disques de musique, de postes de radio etc, le tout très actuel et intéressant. Cela a tenu les grands occupés.

Arrivés à Charles de Gaulles le dimanche 17 septembre, nous avons dû attendre plus de deux heures aux douanes françaises dans la chaleur (parce que des centaines de personnes entassées dans un espace peu aéré… ça donne chaud!), laissez-moi vous dire qu’en sortant de là, les enfants étaient complètement vidés de toute énergie. Nous avons dû attendre un peu avant de partir puisque notre logement n’était disponible que vers midi. Ils ont donc pu faire une petite sieste avant de repartir.

avion2 copy

Nous avons opté pour le taxi (vu la fatigue des enfants) et nous nous sommes rendus au coeur de Paris, à l’appartement que nous avions loué pour notre séjour. L’appartement était encore mieux que ce que nous avions imaginé. Il était bien joli, chaleureux et au dernier étage de l’immeuble. Au plafond, il y avait deux grandes fenêtres afin de regarder le ciel. Quelle chance! Nous étions à deux pas de la station de métro Strasbourg-Saint-Denis et de la magnifique Porte Saint-Denis, sur la rue Aboukir dans le IIe arrondissement. Comme nous étions dimanche et que bien des endroits étaient fermés, nous en avons profité pour marcher dans le quartier et nous avons fait les courses dans de petits commerces (marché, fruiterie, boulangerie et pharmacie). Cet arrondissement est animé et coloré ce qui nous a beaucoup plu. Nous nous sommes couchés tôt afin de retrouver toutes nos forces pour le lendemain.

psaint copy

Pour nos transports, nous avons opté pour le réseau de transports en commun de Paris. Nous avons acheté des passes Navigo hebdomadaires zone 1 à 5 (la totale, afin de pouvoir se rendre dans les chateaux avec nos passes). Je tiens à préciser un détail important. La majorité des touristes ne le savent pas, mais il n’est pas obligatoire de prendre des passes de transport touristiques. Vous pouvez prendre les passes normales (hebdomadaires, mensuelles etc), suffit d’aller dans un photomathon et de se faire imprimer une photo, pour ensuite aller acheter une passe au comptoir. Non ne voulions absolument pas louer une voiture. Pour avoir habité à Paris, conduire une voiture là bas, c’est un vrai cauchemar, de plus, leur réseau de transport en commun (bus, metro, RER, trains) est vraiment, mais VRAIMENT efficace. Il va partout, est rapide et abordable.

w1 copy

Lundi le 18 septembre, nous avons débuté la journée en visitant les Arènes de Lutèce (Quartier Latin de Paris). C’est un des deux derniers vestiges visibles de l’époque gallo-romaine à Paris (avec les Thermes de Cluny, que nous avons visité un peu plus tard durant notre séjour). Le nom Lutèce est l’ancien nom de la ville avant de devenir ”Paris”. Cachées derrière des arbres et une entrée de pierre, quand on passe devant, on ne sait pas la surprise qui nous attend de l’autre côté. Les enfants (et moi aussi d’ailleurs) étaient impressionnés par le site. Les arènes sont classées dans les monuments historiques et c’est tout à fait gratuit de les visiter. Le tout fut construit entre le Ier et le IIe siècle. À l’époque c’était beaucoup plus imposant que ce que laisse voir les ruines. D’ailleurs, dans la crypte archéologique de Notre-Dame, il y a une partie de l’exposition qui parle des Arènes de Lutèce et l’on peut observer d’anciens objets. Le site pouvait acceuillir 15 000 personnes. L’édifice mesuraient près de 130 mètres de large, ce qui faisait d’elle une des arènes les plus importantes du monde romain. Aujourd’hui, l’on peux toujours apercevoir l’emplacement de la loge des acteurs, la plateforme de la scène et des gradins.

Vers le IIIe siècle, les arènes furent démolies par les Barbares et plus tard bon nombre de morceaux furent utilisés afin de construire  les murs de l’Ile de la Cité (où se trouve Notre-Dame de Paris). Le site fut enseveli avec le temps. Il fut redécouvert uniquement en 1869 lors de travaux sur les rues et les lignes de tramways.

Je trouvais intéressant d’y aller avec les enfants (j’ignorais l’existence des Arènes de Lutèce quand j’habitais Paris) puisque le site est un témoin du passé. De plus, comme nous allions à Rome plus tard dans notre voyage, c’était très à propos.

ww4

Après notre arrêt aux Arènes, direction le Muséum national d’histoire naturelle. Le Jardin des plantes est au coeur de l’endroit. Il rayonne de par ses majestueux arbres de plusieurs siècles, de ses fleurs magnifiques et de toutes les plantes, oiseaux et insectes qui s’y retrouvent. Ce jardin botanique vieux de 4 siècles est si paisible qu’il fait oublier le Paris bruyant et en mouvement. Il y a 12 jardins dans le Jardin ainsi que 8 endroits à visiter.

musees

Nous avons visité : la Grande Galerie de l’Évolution, les Galeries d’Anatomie comparée et de Paléontologie ainsi que la Galerie de Minéralogie et de Géologie.

w2 copy

w3

La Grande Galerie de l’évolution est un endroit de rêve pour les enfants. J’y étais allé il y a 10 ans, mais j’étais bien plus heureuse d’y être cette fois-ci, accompagnée de mes enfants. Ils avaient les yeux brillants et étaient complètement captivés. L’exposition s’étend sur plus de 6000 mètres carrés. Tous les étages sont captivants. Selon l’étage et les animaux qui s’y trouvent, l’ambiance de la galerie change. Il y a des jeux de lumière et des effets sonores afin de recréer leur habitat. Sur l’étage des animaux marins, il fait sombre, sur l’étage des animaux Africain, il fait ensoleillé, bref, cela rend l’expérience encore plus magique. Les animaux naturalisés sont si bien conservés qu’on les croyrait prêts à sauter sur nous. Les nombreuses pièces sur chacun des étages sont remplies de vrais trésors, en passant par une section sur le dodo, aux animaux disparus, en passant par les insectes, la génétique, la reproduction, les plantes, tout est intéressant!

Avant de continuer notre visite dans le prochain musée, nous nous sommes arrêtés pour manger dans le Jardin des Plantes. (Nous sommes sortis du site pour aller chercher des trucs à manger). Les enfants ont eu bien du plaisir à courir derrière les pigeons qui étaient très nombreux.

ww1 copy

ww2 copy

GNAAAA copy

ggg2 copy

Les Galeries d’Anatomie comparée et de Paléontologie sont des endroits tout aussi magiques que la Galerie de l’évolution. Il y a un grand étage tout entier consacré à la préhistoire, un étage pour les animaux et les humains ainsi qu’un étage tout en haut (avec vue superbe sur les squelettes plus bas) sur les invertebrés, etc. Il y a des spécimens que l’on a rarement la chance de voir tel que des mammouths, un narval, un dodo, des baleines et différentes espèces de dinosaures. Dans les vitrines il y a toutes sortes d’organes (certains sont minuscules et d’autres énormes), de squelettes, de cornes/défenses, etc. Il y a tellement d’espèces à découvrir, nous aurions pu y passer des heures. Cela dit, nous avons bien pris notre temps pour en profiter un maximum. Les enfants posaient beaucoup de questions et j’étais bien heureuse de pouvoir leur répondre.

ww3 copy

La Galerie de Minéralogie et de Géologie est plus petite que les autres, mais pas moins intéressante et éblouissante. Il y a plus de 600 spécimens tout aussi extraordinaires les uns que les autres. Certains sont immenses (comme de très grands quartz), d’autres sont rares (comme différents types de météorites), certains sont spéciaux (comme ceux qui brillent dans le noir) et certains précieux (comme de l’or et des pierres précieuses). Il y a beaucoup à apprendre et les enfants étaient heureux de pouvoir approfondir à l’aide des supports intéractifs présents au fil de la visite.

Ce fut une journée bien remplie, mais combien instructive!

*

À bientôt pour la suite de nos aventures familiales en Europe (le prochain article sera sur les jours 4 et 5 du voyage)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s