Les mots volés

DSCN7753 copy

Les mots volés

Mélanie Florence & Gabrielle Grimard

Scholastic

ISBN : 9781443164399

J’attendais avec impatience de mettre la main sur ce livre en version française. (Je l’avais vu en anglais il y a quelque temps). En voyage, j’ai vu qu’il était disponible en librairie. À mon retour, cela m’était complètement sorti de la tête. C’est en lisant un article de ma grande soeur (qui a un blogue, mais qui écris aussi sur ”Maman avec opinions”) il y a quelques jours, que je m’en suis souvenu. J’en ai donc profité pour faire un tour à la superbe librairie dans ma ville afin d’ajouter ce magnifique livre à la bibliothèque de mes enfants.

Le livre raconte l’histoire d’une fillette, qui un jour demande à son grand-père de prononcer un mot en langue crie afin d’en savoir plus ses origines. Malheureusement, son grand-père a oublié. Ses nombreuses années passées en pensionnat autochtone dirigé par des religieux lui ont fait ”perdre ses mots”. Il a été forcé de parler une langue étrangère et de se soumettre à leurs réglèments. Afin d’effacer la tristesse de son grand-père, elle est décidée à l’aider dans sa quête pour les retrouver. Un jour, elle revient avec un livre qui changera leur vie pour toujours.

Ce récit apporte en douceur un sujet bien délicat d’une période bien sombre de l’histoire Canadienne, soit celui de l’époque des pensionnats autochtones au Canada (1820 à 1996, année de fermeture du dernier). Ils étaient crées afin d’éduquer, d’assimiler et d’évangéliser les autochtones. Les enfants ont été retirés de leur famille, forcés de se convertir et d’oublier leur héritage culturel. Ils avaient comme mission de ”tuer l’indien dans l’enfant”. Les conditions de vie dans les pensionnats étaient très difficiles et de nombreuses personnes conservent d’importantes séquelles encore aujourd’hui. en résumé, ce fut un énorme génocide culturel. L’auteure est d’ailleurs d’origine crie.

Mes enfants ayant un héritage amérindien (de mon côté et du côté de papa aussi), il est important pour moi qu’ils connaissent toute l’histoire du Canada, les bons et les mauvais coups, et la culture autochtone.

L’histoire apporte également la notion de relations intergénérationnelles (grand-père / petite-fille), d’amour, d’empathie et d’espoir. Que des bonnes valeurs à transmettre aux enfants. C’est une histoire qui mérite d’être lue et relue!

Ce livre est illustré par une illustratrice jeunesse de très grands talents, Gabrielle Grimard. (Qui est d’ailleurs mon illustratrice préférée) Comme toujours, ses illustrations sont vivantes, poétique et d’une telle douceur! On peux ressentir les émotions aux travers d’elles.

Je vous laisse sur un bref aperçu de ses illustrations touchantes et qui parlent sans avoir besoin de mots…

DSCN7748 copy

*

Bonne lecture et à bientôt!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s