#moiaussi

Ces yeux ont, au fil des ans, été témoins d’actes immoraux, d’abus, de violence physique, verbale et sexuelle, de douleur, de mépris, de descente aux enfers…

Ces yeux, ce sont les miens.

Dès l’adolescence j’ai compris que le mal existait vraiment. Il se trouve au fond du coeur d’humains comme vous et moi. Il y a des gens profondément méchants et sur mon chemin, il y en a eu plus d’un.

 

Le mal, c’est…

Des fréquentations qui te forcent à faire ce dont tu n’as aucune envie, et qui t’injure si tu oses refuser…

Une fréquentation aux fanstasmes sexuels plus que déviant qui essais de te forcer à les assouvir…

Un amoureux/se qui en plus d’être violent physiquement t’exige ce que cette personne aime peut importe si tu aime ou non, si tu refuses, le lendemain tu auras la peau bleutée…

Un ami qui profite d’un moment de faiblesse pour te violer…

Quand tu te réveille parce que ton ”ami” essai de te violer dans ton sommeil…

Un colocataire qui te met à la porte parce que tu refuses de coucher avec…

Un inconnu qui te suit sur la rue le matin quand le soleil est toujours couché, qui t’attrape pour te tripoter jusqu’à ce que tu arrives à te sauver à la course…

Une connaissance pour qui la notion de consentement n’existe pas si l’autre est sous influence de substances altérant les facultés mentales…

Être ado/mineur, et se faire entourlouper par les belles paroles d’un adulte dans une relation assez flou niveau consentement…

Des inconnus aux mains baladeuses…

Des inconnus aux propos sexistes, déplacés et offensants…

Dire non et ne pas être entendu…

Le mal, c’est… quand les autres oublient que nous sommes aussi quelqu’un.

Je vis et j’aurai à vivre avec ce passé pour le reste de mes jours. Il a créé des blessures qui ont affecté mes relations amicales et amoureuses sur de nombreux points ainsi que des dommages considérables à mon estime. J’ai trop souvent moi-même oublié que j’étais quelqu’un…

J’ai pu avec le temps, tourner les pages de ces histoires et trouver une forme de paix intérieure, mais jamais je n’oublierais. Mes enfants sont ce qui me donne l’énergie de croquer dans la vie à pleines dents, ils sont ma raison d’être et ce qui est le plus précieux à mes yeux. Il est important pour moi d’inculquer les notions de consentement et de respect à mes enfants pour qu’eux ne soient pas des victimes, mais également pour qu’ils ne soient pas ceux qui inflige le mal. Quand ils seront un peu plus grands, je leur raconterais, afin qu’ils puissent comprendre ce que le mal est vraiment

 

 

N’hésitez jamais à parler de ce qui arrive, ne gardez pas tout en dedans… que ce soit un ami ou un membre de la famille en qui vous avez confiance ou bien une ressource.

La ligne ressource pour les victimes d’agressions sexuelles : 1-888-933-9007 (Montréal et les environs : 514 933-9007)

Ligne d’urgence du Centre pour les victimes d’agression sexuelle de Montréal : (514) 934-4504

SOS violence conjugale: 1 800 363-9010

Suicide Action Montréal:  514 723-4000 (Extérieur de Montréal: 1 866 277-3553)

 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s