Voyage en Italie (Jour 8, 9 & 10)

02 copy

Lundi le 2 octobre, nous sommes allés au Musei Vaticani. Nous avions acheté nos billets pour le musée à l’avance, avant même notre départ pour l’Europe. Nous avons ainsi évité une attente plus qu’infernale. La vue des murs qui cachent le Vatican est assez impressionnante. D’ailleurs le concept d’un État dans un pays l’est tout autant.

L’endroit est un véritable labyrinthe. Même avec une carte, c’est assez complexe de comprendre où sont les salles et les expositions. Le jardin extérieur est vaste et magnifique. Malgré le fait que nous n’étions pas en pleine saison touristique, il y avait vraiment beaucoup de touristes. Certains endroits étaient plus faciles d’accès et certains étaient de vrais cauchemars. Par exemple, les longs et minces corridors qui se rendent à la chapelle Sixtine étaient extrêmement remplis de gens. Ce fut très long et les enfants n’aimaient vraiment pas.

03 copy

06 copy

J’adore et j’ai toujours adoré l’art religieux. Je trouve cela fascinant et toujours si beau. J’ai été choyée au musée du Vatican! Fiston, qui depuis notre arrivée en Europe s’est trouvé une passion pour la religion catholique, posait beaucoup de questions et avait envie de tout découvrir.

04 copy

Nous avons été surpris lorsque nous avons appris que le musée du Vatican avait une grande collection d’art et d’objets qui ne sont pas du tout en lien avec la religion catholique, tels que de l’art grec, romain et égyptien, des sarcophages, des momies etc. Les enfants étaient bien heureux de revoir une momie.

07 copy

La salle ronde (1779) imite le Panthéon d’Hadrian. Elle est couverte d’une voûte hémisphérique. Tout autour de la pièce il y a d’immenses statues. Le plancher est est mosaïque du 18e siècle fabriquée à partir de mosaïques du 3e siècle après J-C. Au centre de la pièce se trouve un immense bassin rouge de 13 mètres de circonférence. À l’époque de la Rome impériale, il ornait un grand espace public.

08 copy

Nous avons visité la Cappella Sistina (Chapelle Sixtine). Comme les photos sont interdites à cet endroit, je ne peux partager ce fantastique moment avec vous. Elle est connu pour les immenses fresques de Michel-Ange au plafond, mais en fait, toute la chapelle est une oeuvre d’art. Bien qu’elle était plus que bondée de visiteurs, nous avons tout de même pu admirer les nombreuses oeuvres qui recouvrent les murs et le plafond.

05 copy

Après notre visite du musée et de la chapelle Sixtine, nous sommes arrêtés pour manger dans une chouette et très familiale pizzeria. Nous n’avons jamais eu un aussi bon service de notre vie que dans ce resto. La femme en chef dans le resto nous a traités comme de la famille et non comme des clients. C’était purement italien et tellement authentique. Une fois de plus nous avons pu voir à quel point les Italiens sont chaleureux.

09 copy

La distance entre l’entrée du Musei Vaticani et la Piazza San Pietro est courte. Cela se fait très bien à la marche.

010 copy

011 copy

012 copy

Être debout au milieu d’un lieu aussi sacré a eu un drôle d’effet sur moi. J’en suis ressortie changée. C’est assez difficile à expliquer.

Comme partout à Rome, il y avait même des fontaines d’eau potable à la piazza San Pietro. Nous sommes retournés vers la gare de train afin d’aller nous reposer en soirée à l’appartement.

014 copy

Mardi le 3 octobre, nous avons commencé la journée en retournant à la piazza San Pietro. Puisque nous n’avions pas eu le temps d’aller voir la Basilica San Pietro la veille (longue visite du musée du Vatican et longue file d’attente due à l’heure avancée), nous sommes partis tôt afin d’éviter une trop longue attente.  Nous sommes arrivés vers 9h du matin. Nous avons attendu environ une quarantaine de minutes avant de pouvoir rentrer dans la basilique.

La basilique est l’édifice religieux le plus important du catholicisme.  Elle fait parti du patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est l’un des monuments les plus visités au monde. Elle fut construite en 1506 sur le site de l’ancienne basilique construite sous l’empereur Constantin (ancien lieu de culte à SaintPierre). Elle est la plus grande Église catholique au monde. Elle abrite la sépulture de Saint-Pierre (qui est sous l’autel, sous le baldaquin baroque) qui, fut le premier pape. Parmis tous les gens qui travaillaient à sa conception et construction, l’on retrouve deux grands de ce monde, Michel-Ange et Bernini.

L’obélisque devant la basilique est un obélisque égyptien transporté à Rome par Caligula pour orner l’ancien ”cirque du vatican”. Il resta aujourd’hui, dressé à sa place d’origine qui selon les récits et légendes, marque le lieu du martyre de Saint-Pierre.

015 copy

À l’intérieur, j’ai pu voir La Pièta de Michel-Ange. C’est une oeuvre que je trouve magnifique et que j’ai étudié par le passé dans mes cours d’histoire de l’art. Cette sculpture m’a toujours fascinée. On en retrouve une reproduction au Québec, à Saint-Anne-de-Beaupré.

016 copy

Tout l’intérieur de la basilique est spectaculaire. Elle est gigantesque et circuler est beaucoup plus simple et agréable que dans la chapelle Sixtine. Sous la basilique se trouve de nombreuses tombes, dont celles de 148 papes.

017 copy

Le baldaquin de Bernini est immense et magestueux. Il est impossible de le manquer. Il surmonte le maître-autel, est finement travaillé et est fait de bronze doré. Il pèse près de 60 tonnes et fait 29 mètres de haut. qui surmonte le maître-autel, pièce de bronze doré de 60 t et de 29 m de haut.

030 copy

La Garde suisse pontificale est la force militaire chargée de veiller à la sécurité du pape et du Vatican. Cette minuscule armée fut crée en 1506. Elle est la plus petite au monde et ne compte que 110 militaires.

013 copy

Sur notre route vers le Musei Capitolini, nous sommes passés de l’autre côté du Tibre et avons pu revoir le Castel Sant’Angelo.

018 copy

Après une longue marche, nous sommes arrivés au Musei Capitolini. Situés sur la Place du Capitole, les musées du Capitole sont un ensemble de musées d’art et d’archéologie (Palais Neuf, Palais des Conservateurs et Centrale Montemartini). Ils furent fondés en 1471. Ce sont les plus anciens musées au monde.

Les collections comprennent de superbes sculptures, certaines minuscules, d’autres énormes, des peintures, des mosaïques et bien plus.

019 copy

Dès l’entrée, les enfants furent impressionnés par le Colosso di Constantino. Elle date de l’an 312 après J-C. Elle était autrefois complète et au Foro Romano. Elle est énorme!

020 copy

Les nombreux tableaux au musée étaient tous magnifiques. Un très grand a particulièrement attiré notre attention. Ce tableau (Seppellimento di Santa Petronilla) de 7,2m x 4,2 mètres est imposant et magnifiquement exécuté. Il a été peint entre 1621 et 1623. Anciennement, il avait été fait pour la Basilique Saint-Pierre. Il est passé du Palazzo del Quirinale, aux mains de Napoléon, au Louvre, pour finir au Musei Capitolini.

021 copy

Au fil de la visite, nous avons également croisés la très célèbre sculpture de la Lupa Capitolina (La louve du Capitole). Grande D l’a immédiatement reconnue. Elle s’est souvenue du livre ”Maman loup” (éditions Élan Vert) que nous avons à la maison. Elle date du 5e siècle avant J-C. Nous avons aussi pu admirer un superbe buste de Méduse (Busto di Medusa) sculpté par le grand Bernini (1644-1648).

022 copy

Fiston était bien impressionné par Marforio, une gigantesque sculpture de marbre. Nous avons égalment revu une scultupre de marbre et bronze de Artemide Efesina , la déesse de la fertilité. Nous en avions vu une sous forme de grande et magnifique fontaine lors de notre visite à la Villa d’Este à Tivoli.

027 copy

028 copy

La statue équestre Statua equestre di Marco Aurelio date d’environ l’an 180 après J-C et était en honneur de l’Empereur Aurelio. Tout juste à côté de cette magnifique et gigantesque statue équestre, nous avons pu admirer la scupture Leone che azzanna il cavallo.

026 copy

Dans une des parties du musée, il est possible de voir les ruines de l’ancien Tempio di Giove Ottimi Massimo (Jupiter). À l’époque de la Rome Antique, c’était le temple le plus important. Il était situé sur la colline du Capitole. Le premier temple fut construit en l’an 509 avant J-C. Il fut détruit par le feu (83 avant J-C) et reconstruit en l’an 69 avant J-C. Dans cette section, il y a de nombreux objets et art de l’époque.

Il y a d’ailleurs tout juste avant d’entrer, une superbe statue d’Hercule en bronze doré qui date d’entre le 1er et 2e siècle après J-C.

025 copy

029 copy

024 copy

La vue du Foro Romano à partir du Musei Capitolini était à couper le souffle. Nous avons pu avoir une autre perspective de ce lieu historique. Il faut vraiment prendre le temps de simplement admirer et réaliser à quel point les hommes ont réalisés de grandes choses au travers les siècles.

023 copy

La Vénus Capitoline (photo du centre) est au centre d’une petite pièce octogonale datant du début du 19ème siècle. C’est une des plus célèbres sculptures du musée. À peine plus grande qu’une vraie femme, cette sculpture fut retrouvée vers 1670. Elle fut offerte au musée par le pape Benoît XIV en 1752.

Après une longue visite vraiment intéressante, nous sommes sortis pour retourner à l’appartement. Il faisait très chaud et le soleil était très fort. Nous avons dû attendre plus d’une heure pour le tramway, qui finalement n’est jamais passé (il y avait un accident sur son circuit). Nous avons finalement pris un bus. En arrivant, nous avons fait de la lessive, préparé nos sacs et nous nous sommes reposés puisque le lendemain matin nous avions à nous lever tôt pour nos vols de retour.

Mercredi le 4 octobre, nous avons quitté l’appartement très tôt puisque notre vol (un vol de Air France, mais qui arrêtait à Paris 1 heure pour changer pour un plus grand avion) était à 10h20am. Nous avons pris le train pour l’aéroport Fiumicino. Les enfants ont passé le temps en dessinant. Notre vol a eu un brin de retard. Comme c’était un vol d’un peu moins de 2 heures, rapidement nous sommes arrivés à Paris.

031 copy

032 copy

Une fois à Paris, (tout va tellement plus vite quand on voyage léger et sans valises en soute!) nous étions supposés reprendre un avion en moins d’une heure, mais finalement le vol a eu un retard l’embarquement et une fois dans l’avion, il y a eu du retard aussi. avec deux heures de retard et un vol de 7 heures (en ajoutant le vol de Rome aussi), les enfants commençaient à être fatigués. Vivement les tablettes tactiles dans les bancs chez Air France. Les enfants étaient bien heureux de pouvoir regarder des films et de jouer à des jeux.

Une fois à Montréal, nous sommes sortis rapidement. Premièrement nous n’avions pas de valises et ensuite, le passage aux douanes fut extrêmement rapide. Nous avons pris une navette pour retourner à notre voiture et avons fait un arrêt pour aller chercher notre chien chez ma mère. Après plus d’une heure de route, nous sommes enfin arrivés à la maison et ce soir-là, nous nous sommes couchés bien tôt!

Un autre avantage à voyager léger… ne pas avoir des piles de valises à défaire au retour. Tout fut rangé en quelques minutes.

Ce fut trois merveilleuses semaines bien remplies à faire découvrir une partie du monde à mes enfants, à nous amuser en famille, à profiter du temps avec papa en congé et à tout simplement se remplir de coeur et la tête de souvenirs que nous chérirons pour toujours. L’Italie est un gros coup de coeur. Nous y retournerons dans les prochaines années. Notre prochain voyage dans un an sera au Costa Rica. Nous avons tous déjà très hâte d’aller sous le soleil admirer les beautés de la nature!

En espérant, avoir pu au travers mes articles, réussir à vous faire voyage à partir du confort de votre foyer.

*

À bientôt!

 

 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s