Dear younger me…

Si je pouvais te parler, toi la fille et la femme que j’ai été dans le passé…

J’aurais tant de choses à te dire et à t’expliquer afin que tu évites un grand nombre d’erreurs et de mauvais choix et que tu as faits au fil des années. Je t’éviterais tous ces durs moments, toutes ces larmes, toutes ces déceptions, ces coeurs brisés et toute cette douleur. La vie aurait-elle été différente… Tous ces choix, bien que parfois très mauvais, ont fait de moi la femme que je suis aujourd’hui, pour le meilleur et pour le pire.

J’aimerais que tu puisses te regarder dans un miroir et voir ta vraie valeur et ta vraie beauté, non pas que physique, mais surtout celle du coeur. Toute cette haine et sévérité que tu as eue envers toi-même, ne t’auront causé que du tort. La société force les hommes comme les femmes à aspirer des critères impossibles, à être des individus parfaits et beaux, au détriment de la réelle beauté, celle qui nous fait rayonner, celle qui rend nos yeux brillants.  Si seulement tu aurais pu oublier ces quelques livres qui t’ont complètement obsédée pendant des années au point de t’en rendre physiquement malade, si tu aurais pu comprendre quelques années plus tard que les vergetures sont simplement les souvenirs des plus beaux cadeaux du ciel… peut-être la vie aurait-elle été différente. Trop longtemps tu as laissé les autres avoir un impact négatif sur toi et tu les as laissé détruire ton estime. Tu sais, encore aujourd’hui j’ai de la difficulté, trop d’années sont passées et elles ont laissé leurs empreintes en moi, au plus profond de mon être.

Ce n’est qu’aujourd’hui que je peux voir tout le mal que je me suis trop souvent moi-même imposée. J’aimerais tellement pouvoir revenir en arrière pour que tu restes celle qui adolescente était fière, gardait la tête haute et ce malgré toutes ses différences et son non-conformisme. J’aimerais te dire de ne pas écouter les mauvaises langues et de continuer d’avancer sur ton chemin. J’aurais aimé pouvoir te dire que la vie est belle et que malgré les tempêtes, elle mérite d’être vécue pleinement, mais aussi de prendre le temps de voir les gens autour de toi qui ont une place pour toi dans leur coeur, qui sont là pour toi bon comme mauvais temps. Parfois, il est bon de s’ouvrir aux autres et de ne pas se refermer comme une huître, ce n’est pas de la faiblesse.

J’aimerais également te dire qu’il ne faut pas avoir peur de ses convictions et qu’il faut vivre selon elles à cent mille à l’heure, peu importe qui peuvent être en désaccord. Où est parti ton coeur de punk révoltée au fil des ans? Il ne faut pas vivre pour plaire aux autres, il faut vivre pour être heureux. Il faut cesser d’aspirer la perfection ou la vie des autres, il faut vivre à notre façon et en être fier. Soyons fiers de nous, de nos goûts et de nos valeurs. Brillons par nos différences. Écoute cette voix dans ton coeur, seulement elle, pas celle des autres.

J’aimerais que tu te sois aimé tel que tu aurais du.. que tu puisse comprendre que tu es une bonne personne. Que le poids, le style ou les goûts ne donnent pas le droit aux autres d’êtres méchants et d’ignorer ces paroles. Ton coeur a toujours été bon, même les jours où tu en as douté… J’aurais aussi aimé que tu n’ai pas a vivre en secret tes croyances, que tu puisse trouver le courage de les vivre, qu’importe le regard des autres.

Quand ma grande fille m’a dit l’autre soir qu’elle était venue dans les cabines d’essayage avec moi tout simplement parce qu’elle trouvait que j’étais la plus belle… j’ai dû essuyer quelques larmes de mes joues. Son coeur pur me voit comme j’aurais aimé me voir tout au coeur de ma vie passée… Je te demande à toi, la femme du présent et du futur, de t’aimer, de sourire, de te trouver bonne et capable, de te trouver jolie, de croire en toi, de garder ton coeur qui est bon et grand, d’aimer la vie et de continuer de tenir à tes convictions. Tu es un modèle pour ces trois petits humains qui eux, ne voient que la brillance de ton coeur. Guide les sur le bon chemin, celui où le soleil brille.

J’ai retrouvé la lumière et je marche à présent sur le bon chemin. Mes chaînes sont brisées à jamais.

” La beauté de l’âme l’emporte sur la beauté physique. ” – George Sand

Y1 copy

 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s