Ne déménagez pas sans moi…

Des milliers d’animaux de compagnie sont abandonnés chaque année et en cette période des déménagements, le bilan s’assombrit encore plus. Que ce soit des chiens, des chats, des oiseaux, des reptiles ou des rongeurs, ils subissent tous le même sort. (Et ne soyez pas surpris, le refuge animalier de notre ancienne ville venait au secours (en plus des chiens et chats) de lapins, de cochons d’inde et même de poules…)

Bon nombre d’entre eux seront apportés dans des refuges animaliers en tous genres ou seront mis en adoption par le propriétaire (petites annonces ou à un membre de la famille ou ami par exemple), mais ceux restant seront lâchement abandonnés dans l’ancien domicile, en campagne ou encore, sauvagement jetés à la rue. Parfois les gens font même preuve d’un niveau de plus de cruauté en enchainant le chien à un poteau au milieu de nulle part avec ni eau, ni nourriture. Heureusement, parfois des gens arrivent à temps et peuvent sauver l’animal, mais malheureusement, il arrive des occasions où il est trop tard.

L’abandon d’un animal est un geste irresponsable et est lourd en conséquences. Les animaux non stérilisés (surtout les chats) laissés errants se reproduiront à une vitesse folle et finiront à leur tour par venir faire déborder les refuges animaliers. Les chiens et les chats sont des animaux routiniers, sensibles, territoriaux et qui vivent difficilement les changements. Leur comportement peut en être grandement affecté. À la suite d’un abandon, ils peuvent devenir anxieux, agressifs, peureux, développer de la méfiance pour l’homme ou bien d’autres comportements indésirables.

Selon le code criminel Canadien, l’abandon d’un animal est un acte de cruauté animale et il prévoit des sanctions :

446 (1) Commet une infraction quiconque, selon le cas :

b) étant le propriétaire ou la personne qui a la garde ou le contrôle d’un animal ou oiseau domestique ou d’un animal ou oiseau sauvage en captivité, l’abandonne en détresse ou volontairement néglige ou omet de lui fournir les aliments, l’eau, l’abri et les soins convenables et suffisants.

Il est sur que parfois, les gens n’ont pas d’autres choix que de se départir de leurs compagnons à poils et à plumes (et ce n’est pas de gaité de coeur), que ce soit à cause d’une violente réaction allergique d’un des membres de la famille, la maladie, le décès, l’agressivité de l’animal, etc. Il est évidemment préférable de relocaliser l’animal dans une nouvelle famille et non l’abandonner.

Ce que je dénonce est plutôt les gens qui abandonnent leurs animaux sans bonnes raisons et surtout en déménageant. Un animal est un être vivant et non un objet. En décidant d’adopter cet animal, nous devons réaliser les impacts sur notre vie et que cette adoption est l’histoire de toute une vie, celle de l’animal. (J’en parle d’ailleurs ICI dans cet ancien article). Trop de gens ne prennent pas la peine d’inclure leurs animaux dans leurs recherches de nouveaux logements ou bien décident de s’en départir à l’arrivée d’un nouveau conjoint dans leur vie.

Laisseriez vous vos enfants, votre grand-mère ou votre père derrière vous en déménageant? Les abandonneriez vous à l’arrivée d’un nouvel amoureux? NON! La réponse est si simple! Alors pourquoi eux oui?

À l’approche de votre déménagement, regardez cette jolie paire d’yeux brillants et rappelez-vous le jour où ils sont entrés dans votre vie et la promesse d’amour que vous avez faite et celle de l’accompagner jusqu’à la fin… À ses yeux, vous êtes son univers, ne gâchez pas sa vie.

Et si jamais vous êtes à la recherche d’un nouveau compagnon pour la vie, allez visiter un refuge local, il y a tellement d’animaux à la recherche d’un ami pour la vie.

Soyez responsables!

*

À bientôt!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s