Museo Maya de Cancún / Site maya San Miguelito

c3

Museo maya de Cancún / San Miguelito

Hotelera Cancun Quintana Roo Blvd. Kukulcan Km 16.5 Cancún, Mexique

 

À notre arrivée au Mexique, je regardais une brochure de cartes géographiques quand je suis tombée sur un minuscule encadré de bas de page avec le nom d’un musée. Poussée par mon amour sans limites pour les musées, je suis allée sur internet pour voir de quoi il s’agissait et à ma grande surprise, il avait non seulement l’air très intéressant, mais il était situé sur une zone archéologique maya et le tout à seulement quelques minutes d’autobus (qui soit dit en passant est très peu cher). Le coût d’entrée est très bas! Pour une famille de 5 (2 adultes et 3 enfants), nous n’avons payé que 140 pesos (soit 10$ Canadien), ce qui inclus le musée et le site archéologique. Il fait bon de voir un site culturel dans une ville connue pour ses fêtes.

Petite anecdote cocasse, j’ai demandé au chauffeur de l’autobus de ville de nous descendre à l’arrêt du musée et je précise que je lui ai dit le nom du musée en espagnol. Heureusement que je regardais la route et que je calculais le temps puisque le chauffeur, quand je suis retournée le voir, m’a dit ne même pas savoir où était le musée!! Je l’ai trouvé moi-même. Cela démontre à quel point le musée n’est pas du tout publicisé, ni même très populaire, ce qui est très dommage étant donné sa qualité! Les gens gagneraient beaucoup à aller le visiter ainsi que les ruines de San Miguelito.

Pour continuer avec les anecdotes amusantes, dans le musée, il y avait une exposition temporaire. Quelle a donc été notre surprise de voir que non seulement elle était en partenariat avec un musée Canadien (Canadian Museum of History), mais que l’expo avait pour thème…. la NEIGE! Nous avons bien ris. Cela dit, l’exposition était intéressante, instructive et fort jolie. Je suis sûre que de nombreuses personnes ont pu apprendre bien des choses au sujet du Canada.

 

c2

Le musée contient une des plus grandes collection d’artéfacts maya du Yucatán. Il y en a plus de 400 et ils proviennent d’un peu partout dans la péninsule. Que ce soit des sculptures, des bijoux, des morceaux de bâtiments,  des vases, des statuettes, etc., il y en a de tous les genres. Certains artéfacts sont imposants, d’autres sont minuscules. Il y a même un squelette de tigre à dents de sabre! Une chose est sûre, leur qualité est indiscutable. Ils sont tous magnifiques et tellement détaillés.

Sur les murs du musée, il y a de gros panneaux en espagnol et en anglais qui racontent plus en détail l’histoire de la civilisation maya et leur mode de vie, mais aussi leurs rituels ainsi que l’arrivée des Espagnols. Il y a de nombreuses cartes géographiques également. Le seul bémol est que les petits écriteaux au bas de chaque artéfact n’ont pas été traduits et sont simplement en espagnol. Heureusement c’est une langue qui se comprend relativement facilement , donc il est simple de savoir ce qui est écrit, surtout les dates! (ou sinon apporter un téléphone avec un traducteur peut être une option).

 

c4

Après la partie intérieure du musée, la visite se continue à l’extérieur. À l’entrée, il y avait de superbes sculptures en partenariat avec le Museo de Arte Popular mexicain. Les enfants ont adoré ces géantes créatures colorées. Le site est boisé et protégé puisque c’est une zone archéologique. Il y a de nombreuses espèces de plantes, de fleurs, d’arbres, d’oiseaux, de reptiles et d’insectes. Il y a tellement d’iguanes sur le site qu’il est peu probable de ne pas en voir au fil de la visite. Nous devons en avoir vu plus d’une vingtaine, dont certains étaient énormes!

 

c5

Le site archéologique de San Miguelito a été nommé ainsi puisqu’il y avait une plantation de noix de coco à cet emplacement dans les années 50, époque où Cancún n’était qu’un petit village de pêche. Le nom exact de cette ancienne cité maya est inconnu. Il est cependant connu que c’était un endroit important au courant de la fin de la période post-classique  maya avant l’arrivée des Espagnols (1250 – 1550 de notre ère). Ce site était beaucoup plus vaste que ce qui nous est possible de visiter. En fait toute la côte aujourd’hui hôtellière était anciennement la continuité de San Miguelito. Il y avait de nombreux temples et maisons.

 

c6

Sur le site, il est possible d’observer la mangrove (écosystème de marais/aquatique). Il est dit qu’autrefois, les fruits de mer, poissons et oiseaux qui étaient consommés par le peuple provenaient de ces mangroves qui étaient aux côtés de leurs constructions. Aujourd’hui, l’on remarque ces arbres aux longues racines qui autrefois étaient dans l’eau.

Le petit complexe sur la photo a été nommé le complexe du dragon lors de la découverte de pierres gravées avec des images ressemblant à des dragons par des ouvriers dans les années 70. De par le nombre de petits bâtiments (maisons, sanctuaires, etc.), il est suggéré que c’était une unité d’habitation complexe avec des espaces pour toutes les activités de la vie quotidienne telle que la préparation des aliments, mais aussi pour des activités comme les cérémonies ou même encore des funérailles.

 

c7

Ce puits date en fait des années 50, époque de la plantation de noix de coco. Il n’y avait pas d’aqueduc à l’époque à Cancún , donc le puits était une nécessité. La source de laquelle l’eau est tirée est un lagon, l’eau est donc impropre à la consommation humaine. Il a été construit à l’aide de pierres tirées de structures de l’époque pré-espagnole.

Tout au long du sentier, il y a de nombreux vestiges en tous genres qui méritent qu’on s’arrête afin de les observer et de tenter d’imaginer à quoi devait ressembler la vie à cette époque.

 

c8

Quand on entre sur le site des ruines, on oublie complètement que quelques minutes avant, nous étions sur un boulevard hôtelier très passant et animé. La nature nous fait faire un voyage dans le temps et nous apporte dans un climat et un état d’esprit différent. Il fait si bon de se promener dans le long sentier. Entre les ruines, il fait prendre le temps de respirer, d’écouter le chant des oiseaux, de regarder les fruits, les arbres, les fleurs, mais aussi la vie qui grouille au sol et entre les branches. Il ne faut pas oublier d’ouvrir l’oeil, il y a de gros iguanes grisâtres un peu partout.

 

c9

c10

La pyramide est la construction la plus haute du site de San Miguelito. Elle est constituée d’un socle qui a été remodellé à plusieurs reprises à l’époque pré-espagnole. Au sommet, ce sont les vestiges d’un temple. À l’époque, il est dit que le temps était décoré de rouge et de bleu.

c11

*

Si un jour vous passez par Cancún , n’oubliez pas de faire un arrêt à ce joyau de l’histoire, caché au travers les immenses hôtels.

À bientôt!

One thought on “Museo Maya de Cancún / Site maya San Miguelito

  1. Pingback: Site archéologique de Tulum |

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s