Combler le vide

Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent, mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où la teigne et la rouille ne détruisent point, et où les voleurs, ne percent ni ne dérobent. Car là où est ton trésor, là aussi sera ton coeur. 

– Matthieu 6 : 19-21 (Bible Louis Segond) –

 

Combien de fois désirez-vous des possessions matérielles? Même si vous possédiez tous les trésors du monde, cela ne pourrait combler le désir ardent au fond de votre cœur. Il y a une chose et une seule qui comble le vide en nous: c’est le Seigneur. Rien d’autre ne suffit, et pourtant trop de gens travaillent si dur pour obtenir de plus en plus de choses qui ne nous procurent qu’un faux sentiment de bonheur.

Prenez un petit instant pour imaginer que vous avez obtenu une surabondance de richesse. Quel impact ceci aurait dans votre vie? Cela vous rendrait-il profondément heureux? Ce serait peut-être amusant au début, voire même excitant, mais rapidement la réalité nous rattrape. Les biens matériels ne nous rendent pas heureux. Rien de terrestre ne peut combler le vide dans notre coeur. Ce vide est réel, bien que nous ne nous en rendions pas toujours compte. Nous cherchons, très souvent inconsciemment, à le combler. Il n’y a qu’une seule personne (et non chose) qui peut combler ce manque, il s’agit du Seigneur. Grâce à lui et lui seul, nous pouvons ouvrir notre coeur à la véritable définition du bonheur.

Être matériellement comblé c’est bien, cela rend la vie plus simple, mais s’accrocher à la vie matérielle comme étant la source principale de notre bonheur nous aveugle face au vrai bonheur et la vraie joie que Dieu nous donne. Il est tout ce dont nous avons réellement de besoin. Quand on réalise cela, notre vie est transformée. Déjà plutôt minimaliste, je le suis aujourd’hui plus que jamais. Le simple fait de lire ma Bible avant de m’endormir, de chanter lors des louanges du Dimanche, de servir un délicieux repas chaud à la soupière… comble mon coeur d’un bonheur indescriptible.

Je place maintenant Dieu avant tout et le remercie pour toutes les bénédictions qu’il m’accorde autant dans le présent que le passé et pour tous mes besoins comblés. J’ai également à coeur (depuis toujours) d’aider les gens autour de moi , de leur partager tout ce bonheur. En donnant (que ce soit matériellement, du temps, de l’écoute, etc.) aux autres, on transmet par nos actions un des messages du Seigneur, soit d’aimer et d’aider son prochain, nos frères et soeurs. Je n’ai aucune honte ou gêne de le crier sur tous les toits. Comme je l’ai écrit dans le billet au sujet de mon baptême: ” Nous avons le pouvoir d’exprimer notre passion et notre foi, Dieu parle au travers de nous tous, mais pourquoi nous taisons-nous? Parlons plus fort! Soyons plus fort que les jugements et continuons de rayonner dans un monde qui devient de plus en plus sombre.”.

Et votre coeur, est-il comblé de bonheur?

*

À bientôt!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s