La fin de nombreuses années de couches lavables…

Les enfants n’ont pas besoin d’être éduqués, mais d’être accompagnés avec empathie.

– Jesper Juul –

À quelques semaines de terminer une 8e année de couches lavables, deux grandes étapes dans notre vie de famille ont eu lieu. Ma plus jeune fille a entièrement acquis la continence et par le fait même, nous avons pu dire aurevoir pour toujours aux couches lavables. Un aurevoir émouvant puisque cela signifie que mes enfants grandissent, mais un aurevoir qui nous apporte bien du bonheur! Une page enfin tournée, pour le plus grand plaisir de ma petite chouette.

Selon des statistiques, un enfant utiliserait une moyenne de 1800 couches par an. Considérant que mes trois enfants ont acquis la continence à 4 ans et plus, c’est plus de 22 000 couches jetables que nous n’avons pas envoyées dans un centre d’enfouissement, contribuant ainsi à la préservation de notre belle planète. Sachant qu’une seule couche prend en moyenne 500 ans à se décomposer (et cela est si elle se décompose entièrement), je ne peux qu’imaginer l’impact grandement négatif que toutes ces couches auraient eu si nous n’avions pas utilisé de couches lavables. Avant que quiconque ne le dise (j’ai souvent eu des discussions, parfois très enflammées à ce sujet), je suis au courant de l’énergie utilisée pour l’entretien des couches, mais considérant que je lave à l’eau froide avec un savon écologique et que les couches jetables contiennent des produits chimiques pour le corps, polluent en étant produites (et elles consomment beaucoup d’eau lors de la production aussi) et en étant jetées par la suite, je considère les couches lavables comme étant un choix très écolo (et écono!)

Je n’ai aucune honte avec le fait que mes trois enfants ont passé cette grande étape après l’âge de 4 ans. Je suis attristée de voir toute cette pression sociale mise sur les enfants afin qu’ils ne portent plus de couches, sans compter celle mise sur les parents. L’enfance est une si petite partie de notre vie, à quoi bon sert-il de courir? Un jour, une chouette pédiatre avec qui je discutais était bien indignée face au phénomène de tenir mordicus à ce que des enfants très jeunes ai acquit la continence très rapidement. Elle disait justement qu’avant l’âge de 7 ans, il n’y a aucune inquiétude à avoir, que c’était normal étant donné que tous les êtres humains sont uniques et développent à leur rythme. Je n’ai jamais mis quelconque pression à mes enfants (j’en parle d’ailleurs ICI) et je les ai laissés progresser à leur rythme propre à eux. Un enfant doit être assez mature non pas seulement physiquement, mais aussi mentalement, et cet aspect est trop souvent négligé par les gens. Une fois ces deux aspects atteints, la continence viendra facilement, sans chichi et rapidement et ce avec très peu d’accidents. Mes trois enfants ont passé du tout au tout pratiquement d’un coup, tout simplement parce que j’ai respecté leur rythme et ne les ai jamais jugés. Faites confiance à vous enfants!

Ce moment qui peut parraitre anodin aux yeux de certains est pour moi un moment spécial. Non seulement je mets fin à pratiquement 8 ans de changements de couches, avec longtemps 2-3 enfants en même temps, mais il signifie surtout que mes enfants grandissent à une vitesse folle. Ils deviennent de plus en plus autonomes, épanouis et rayonnants. Parfois je n’arrive pas à croire que le temps passe vite à ce point, il me semble que c’est hier que chacun des trois était de tout petits bébés délicats.

Cette semaine en offrant les couches de ma plus jeune à une maman, j’ai tourné une page qui dure depuis le premier jour où je suis devenue maman, il y a presque 8 ans de cela. C’est le coeur rempli de joie que je vais continuer de regarder mes petits, mais plus si petits, amours grandir en souriant à la vie.

Et les mamans qui lisent ceci, ne soyez pas inquiètes ou pressées, vos enfants seront prêts un jour ou l’autre simplement les laisser choisir le moment et non leur imposer.

N’oubliez jamais que l’enfance n’est pas une course…

 

À lire aussi : L’acquisition de la continence n’est pas une course

One thought on “La fin de nombreuses années de couches lavables…

  1. c’est drôle.. Mon ainée a été aux lavables dès sa naissance (quelques taille naissance et surtout des TU système couche + culotte séparées). Elles sont servies à ma deuxième tout naturellement (qui a eu en plus des langes à plier). Quand elle n’en n’a plus eu besoin, je n’ai pas pu les donner. J’ai donné tous les habits, mais pas les couches. Pourtant je pensais ne pas avoir d’autres enfants. Divorcée, maman solo… Mais j’avais un grand attachement à ces couches. Cela peut paraître étrange. Puis 3 ans après l’arrêt des couches de Minilouve, Ptitloup nous a rejoint et les porte 😉

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s