Maroc 2019 – Essaouira

Direction ESSAOUIRA!

Nous sommes partis de Marrakech en direction d’Essaouira en autobus voyageur (Supratours). Le trajet de 3 heures coutait 425 dirhams ( Environ 60$ CAD ) pour nous 5. Ce coût incluait les frais pour nos sacs à dos, puisqu’ils chargent 5 dirhams par bagage (0.70$ CAD). Nous avons tous aimé la vue sur le trajet. Dans l’autobus, il n’y a pas de toilettes, donc le bus s’arrête sur le chemin dans un arrêt touriste (resto-magasin-toilettes) et les toilettes sont payantes, ce qui s’avère une surprise moins agréable.

À notre arrivée à Essaouira, notre hôte nous attendais au terminus afin de nous montrer où se trouvait le logement. Quelques minutes de marche plus tard, nous étions au coeur de la Médina. Nous avons déposé nos sacs et nous sommes sortis afin de manger et de nous dégourdir les jambes.

 

e3

Avant d’aller découvrir la ville et de faire nos courses pour les repas, nous nous sommes arrêtés à La Rencontre, un charmant restaurent au coin de la rue de notre logement. La vue de la terrasse du restaurant donnait directement sur l’océan Atlantique. Le vent dans les cheveux et le soleil au visage, nous avons dégusté un bon repas avant de nous mettre en route pour découvrir la magnifique Médina.

 

e2

e5

e7

Essaouira est une ville portuaire sur les côtes de l’Atlantique. La Médina (vieille ville) est protégée par les Skala de la Kasbah, des remparts du 18e siècle. Ces forteresses nous transportent dans un lointain passé. De très nombreux canons portugais en laiton pointent toujours la mer. Aujourd’hui, ce n’est plus un poste de défense, c’est un endroit piéton où tous peuvent venir admirer la beauté des violentes vagues qui viennent frapper le sol rocheux. Il y a beaucoup de boutiques à même les forteresses. Lors de notre passage à Essaouira, il y avait très peu de touristes et il faisait bon se reposer sans être dans une mer de gens. Les rues sont étroites et tellement colorées, mais bien qu’on puisse penser se perdre facilement, pratiquement toutes les rues finissent par déboucher à des endroits très achalandés tels que la place publique tout juste avant le port et le marché de poisson. Nous avons vite compris comment nous orienter et avons réussi à optimiser notre temps à Essaouira.

 

e1

e8

Cette plateforme d’artillerie compte de nombreux magnifiques canons fabriqués au Portugal dans les années 1700. Les détails sur ces canons étaient pratiquement inchangés depuis tous ces siècles. Les enfants y ont passé un long moment, surtout fiston qui est passionné par tout ce qui est en lien avec les guerres. Ce mur avait d’ailleurs servi à défendre la côte marocaine lors de la guerre franco-marocaine de Mogodor (maintenant Essaouira) en 1844.

 

e21

e11

e24

Sur un des côté de la Médina, il y a une plage, mais pas le type auquel vous êtes déjà en train de penser, c’est plutôt une plage de roches poreuses aux allures martiennes ou volcaniques. À cet endroit, il n’est pas peu simple de marcher, mais la vue et les découvertes en valent largement l’effort! C’était définitivement notre endroit préféré de la ville. Les vagues sont d’une force et viennent frapper les roches dans un spectacle digne de ce nom. Quand on se penche et qu’on ramasse une poignée du sol, c’est une poignée de coquillages en tous genres que l’on obtient. La vie est partout et c’est ce qui rend cet endroit encore plus beau. Il fait si bon s’assoir sur ces énormes roches et simplement se laisser transporter par ce vent et les cris des oiseaux marins.

Le seul côté négatif est que pour s’y rendre, on longe les murs de la ville et il y a des déchets un peu partout, nous étions très attristés de voir les gens ne porter aucune attention à un si bel endroit naturel. Mais une fois ce petit espace plus sablonneux passé, l’endroit redevient beau.

 

e16

La Médina est entièrement piétonne et c’est un des aspects qui nous ont grandement plu! L’air y est frais et quel bonheur de découvrir la ville à la marche en parcourant les rues étroites. Sur la place publique, il y avait des musiciens talentueux à toute heure. Il y a du bruit, mais c’est un bruit agréable, celui des hommes entremêlé à celui de la nature. Les bâtiments sont tous dans les tons de blanc, bleu et beige. L’ambiance de cette vieille ville portuaire nous transporte complètement ailleurs.

Il n’y a aucun supermarché, que de petits marchants un peu partout au travers les rues. C’est un des points du Maroc qui m’a le plus charmé. Pour faire les courses, on se doit de parcourir les rues afin d’arrêter ici et là, tout en profitant pour discuter avec les gens. Nous avions déjà une patisserie préférée où les desserts étaient hors de ce monde et à un prix extrèmement bas. Les étals de légumes et de fruits se mêlent aux kiosques de boucherie, aux marchands de noix, d’herbes, de céréales, aux poissonniers, mais aussi aux marchands de vêtements et objets en tout genre. Cuisiner à Essaouira est très économique. Je me souviens d’un de nos achats de fruits, un gros sac de 15 lbs de fruits frais pour 25 dirhams (3.50$ CAD). Tout est délicieux et si frais. Tout comme pour Marrakech, les visiteurs peuvent vivre un choc culturel en voyant la différence monumentale entre les techniques marocaines et celles canadiennes par exemple, surtout dans le domaine de la gestion alimentaire. Un des exemples les plus frappants que nous avaons vécus est ce boucher qui dans une ruelle avait sa viande à même l’extérieur (sans réfrigérateur) et qui la coupait avec une hache sur une grosse souche darbre. Le parfum des rues est un mélange de toute cette fraîcheur! Les gens sont tellement souriants et sympatiques, mais surtout tellement authentiques. Parfois on a même l’impression de remonter le temps!

 

e9

e15

Au plus grand plaisir des enfants, il y a des centaines de chats dans la Médina à Essaouira. Contrairement à Marrakech, les chats y sont bien traités et même nourris par les habitants et commerçants de la ville. Au travers les rues, nous avons croisé des maisonnettes pour chats, mais aussi des pêcheurs et poissonniers en train de nourrir les chats. Les gens laissent aussi des bols d’eau et de nourriture un peu partout. Les chats sont tout simplement partout! En se promenant, nous en avons croisés dans des restaurants, en train de prendre des bains de soleil sur les forteresses, mais aussi couchés sur des tapis et des foulards de marchands… Ils ne sont pas simplement tolérés, ils sont aimés. Après tout, ils sont les alliés des poissonniers pour la lutte contre les rongeurs.

 

e17

e13

e14

e12

Le port et le marché de poissons sont définitivement des arrêts incontournables à Essaouira. Tôt le matin, à l’arrivée des pêcheurs, les bruits des hommes et celui des oiseaux marins (qui sont très nombreux) se font entendre. L’odeur de la mer est omniprésente. Les chats y sont très présents. Lors de notre passage, il y en avait beaucoup qui étaient simplement couchés sur les fillets de pêche. Le Skala du port, une autre plateforme d’artillerie, qui est visible du port est un endroit qui, tout comme d’autres endroits au Maroc, a été utilisé dans la série mythique Games of Thrones.

Nous ne pouvions faire autrement en visite dans une ville portuaire que d’acheter du poisson frais. Nous avons donc acheté deux grosses dorades ainsi que des énormes crevettes. Nous les avons utilisé le midi et le soir le jour même. Les pêcheurs sont fiers de leur travail et discutent avec vous avec joie. Le nôtre nous a d’ailleurs préparé les poissons afin d’éviter bien du dégas dans la cuisine du logement.

 

e19

e20

Nous sommes allés plus d’une fois sur notre plage préférée afin de simplement prendre le temps de savourer l’instant présent. L’air y est si frais et le son de l’océan si apaisant.

 

e4

e10

Loin de l’image chaude et stérile du désert marocain, la vie est très présente à Essaouira. L’océan est celui qui apporte toute cette vie et qui est au coeur de cet écosystème. Tous les êtres vivants des alentours ont besoin de lui. Les pêcheurs, les oiseaux, les mammifères, tous dépendent de l’océan et de sa richesse.

Les enfants ont passé beaucoup de temps à chercher et admirer leurs trésors de la nature. Que ce soit des coquillages à la tonne, de petits animaux marins comme des crabes, ou même des os, ils ont pris le temps d’admirer la beauté de la nature et du monde marin. À la Place Orson Welles, ils ont même longuement comparé leurs trouvailles.

 

e18

e6

Tout juste à la sortie de la Médina, il y a une magnifique plage de sable fin. Les vagues y sont plus douces et il nous a été possible d’observer le port d’une autre vue. Les enfants ont apprécié de courir dans le sable, se sauver des vagues et même y construire un petit château. Comme nous étions en hiver, malgré les 20’C, l’eau et le vent sont beaucoup trop froids pour la baignade.

 

e23

Notre grand logement (seulement 35$ CAD la nuit), qui était d’ailleurs très beau, avec une magnifique terrasse au toit avec vue sur l’océan, était au coeur de la médina, à peine à quelques pas des fortifications. Nous étions près de tout. La nuit tombée, Essaouira et ses rues étroites et hautes devient sombre et seul le bruit des vagues et des enfants toujours debout dans les rues se fait entendre.

Les 2 nuits à Essaouira ont passé tellement rapidement!!! Tout de cette ville bleue et blanche nous a séduits. Tout est si beau, si envoutant. C’est tellement un coeur de coeur que mon mari et moi avons comme plan de vie de s’acheter un logement dans la Médina dans quelques années, afin d’y passer la moitié de l’année et l’autre au Canada une fois à la retraite de papa. Depuis des années, nous songions à l’endroit où ce projet se concrétiserait, mais maintenant Essaouira est gravée à jamais sur nos coeurs. C’est à cet endroit que l’on veut pouvoir profiter de nos vieux jours et nulle part ailleurs.

 

À bientôt pour la suite de nos aventures familiales en Espagne et au Maroc. Le prochain chapitre sera Ouarzazate (Maroc).

 

 

 

 

4 thoughts on “Maroc 2019 – Essaouira

  1. Pingback: Notre voyage familial au Maroc, la rétrospective |

  2. Pingback: Bilan d’une année de découvertes en GS/Jardin-Ontario (IEF 2018-2019) |

  3. Pingback: Bilan d’une année de découvertes en CE1/2e année-Ontario (IEF 2018-2019) |

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s