Maroc 2019 – Ouarzazate

Direction OUARZAZATE!

Nous avons quitté Essaouira en matinée pour nous rendre à Ouarzazate. Cette fois, nous avons préféré utiliser le service de grands taxis ( plus de 4 personnes, il y a les petits taxis qui sont moins chers, mais qui accommodent les plus petites familles) et non l’autobus voyageur. Nous avons négocié ce long voyage de 7 heures en voiture pour la somme de 1100 dirhams (150$ CAD). Avec un taxi, il est possible d’arrêter au besoin, il y a plus d’espace, et surtout c’est plus humain. Nous avons été choyés d’avoir un chauffeur sympathique. De plus, contrairement à l’autobus, nous avions la liberté de partir à l’heure voulue et non vivre selon un horaire d’autobus qui ne passe pas très souvent.

En chemin, notre chauffeur s’est arrêté à Marrakech et nous avons changé de chauffeur (et de voiture). Quelle chance nous avons eu!! Le chauffeur était super! Amusant, souriant et tellement sympathique. Il a d’ailleurs été notre chauffeur pour toutes les prochaines destinations marocaines sur notre route. Avec son patron, nous nous sommes entendus sur un prix pour plus d’un millier de km de route et nous avons donc eu notre chauffeur privé pour le reste de notre voyage.

Ouarzazate nous a changé de l’atmosphère fraiche et portuaire d’Essaouira. C’est une ville plus désertique et chaude. Elle est connue comme la passerelle d’entrée vers le désert du Sahara. Cette région est célèbre entre autres pour la ville fortifiée d’Aït Ben Haddou et ses deux grands studios de cinéma.

Arrivés à Ouarzazate, nous nous sommes rendus au logement que nous avions loué. Nous avons d’ailleurs été chaleureusement accueillis par la propriétaire. Puisque la journée tirait déjà à sa fin à notre arrivée, nous n’avons eu le temps que de faire les courses pour les repas et faire de la lessive. Parlant lessive, nous avons essayé de louer le plus possible des logements munis d’une machine à laver. Nous sommes partis avec très peu de bagages (soit seulement un sac moyen chacun), donc vous pouvez imaginer que nous avions très peu de vêtements avec nous. Enfin bref, nous étions heureux (tout comme à Marrakech) de pouvoir laver nos vêtements (et de les étendre pour le séchage). Sur la même rue, il y avait un petit marché où nous avons tout trouvé ce dont nous avions de besoin pour cuisiner les repas, mis à part les fruits. Nous avons trouvé nos fruits le lendemain matin.

 

o26

Le lendemain matin, nous avons pris un grand taxi (250 Dirhams aller-retour (35$CAD)) pour nous rendre un peu en dehors de la ville, dans l’ancien village d’Aït Ben Haddou, située à la lisière de l’Atlas, maintenant sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Sur la route nous avons même vu un magnifique Oasis!

Ce village du 18e siècle n’est plus habité aujourd’hui, mais autrefois il grouillait de gens. Tous les bâtiments avaient une utilité, que ce soit maison, mosquée, moulin, place publique, etc. Il jouait un rôle important pour le commerce de l’époque. Ce lieu mystérieux, magnifique, mais surtout très unique fût également le lieu de tournage de très nombreux films bibliques ou sur l’Antiquité et séries télévisées telles que Games of Thrones.

 

o4

o5

D’abord, un conseil très essentiel, assurez-vous de porter des souliers très confortables. Il faut marcher au travers des rues marchandes étroites d’un petit village pour s’y rendre et l’ascencion du village est à la marche et parfois les pentes et escaliers peuvent s’avérer épuisants. L’entrée est gratuite, nous sommes entièrement libres de circuler comme bon nous semble et prendre tout le temps dont nous avons de besoin pour visiter ce lieu exceptionnel.

 

o6

o7

o8

002

001

005

o2

Il y a tellement de petites rues, que ce village devient rapidement un labyrinthe pour ses visiteurs. À toutes les étapes de l’ascension, la vue est simplement à couper le souffle! Certains de ces anciens bâtiments sont aujourd’hui utilisés par des marchands et de très talentueux artistes.

Pour cette visite, j’ai privilégié le porte-bambin pour porter ma plus jeune au dos. Il y a tellement d’escalier, les rues ne sont pas droites, il y a de nombreuses pentes et il peut s’avérer très simple de tomber ou de débouler.

 

o3

o11

o9

o10

Au plus haut point du village, la vue nous a laissés sans mots! Nous y avons passé un long moment à simplement laisser le soleil nous réchauffer le visage et à admirer la beauté de cette nature, différente de la nôtre, mais tout aussi incroyable et magnifique. Les enfants en ont même profité pour créer des sculptures de pierres.

Même en voyage, nous priorisons le vivre lentement, de prendre le temps puisqu’il faut savourer toutes ces belles choses et nous imprégner pleinement.

 

o1

À notre retour, nous nous sommes arrêtés pour acheter de délicieux fruits frais ainsi que des dattes marocaines. Ce sont de loin les MEILLEURES dattes que nous avons mangées dans toute notre vie. Elles sont molles et ont un délicieux goût de caramel. Aucune ici ne goute comme celles-là. Le prix des aliments au Maroc est plus qu’abordable. Par exemple, une grosse boîte de dattes était 2$ CAD. Il est si simple de manger sainement au Maroc!

 

003

004

À notre retour d’Aït Ben Haddou, nous avons quitté peu de temps après pour visiter les Studios de cinéma Atlas. Nous nous rendus en grand taxi (aller-retour pour 40 dirhams (5.50$ CAD)). Niveau superficie, c’est le plus grand complexe de studios de cinéma au monde. La majorité des studios se trouvent dans le désert des alentours et dans les montagnes. Les Studios Atlas sont en activité depuis 1983 et attirent des gens des quatre coins du monde, autant des cinéastres, des passionnés de cinéma et même des curieux.

L’entrée est payante pour les adultes et gratuite pour les enfants. Nous avons payé 180 dirhams (25$ CAD). Je tiens à préciser un petit détail important. Il est possible, mais non obligatoire d’avoir un guide pour la visite. Je vous conseille fortement d’en prendre un. C’est un service payant (en dirhams sur base volontaire, ils ne sont pas payés par les studios, ils ne vivent que des pourboires des visiteurs). Notre guide était un homme tellement sympathique et cultivé dans le domaine cinématographique. Il a été lui-même figurant pour de nombreuses productions dont Games of Thrones. Notre guide nous a fourni une grande quantité d’informations au sujet des studios, des films, et de tous les objets présents sur les lieux. Sans lui, nous aurions visité sans trop savoir quoi était quoi. C’était beaucoup plus intéressant d’être en sa compagnie. Notre visite avec lui a durée environ 45 minutes. Ensuite, nous avons pris le temps de retourner voir chacune des scènes plus en détails.

 

o21

o20

o15

o16

Les enfants étaient très excités lors de cette visite, tant de choses à voir, tellement de couleurs et de choses à toucher et à grimper dessus. Fiston était bien heureux de pouvoir s’assoir dans des camions qui ont servis dans des films de guerre!

Les producteurs sont attirés par ces studios de par son magnifique et spectaculaire paysage désertique et montagneux. Il est simple d’y aller pour tourner des films/séries sur des thèmes bibliques, des histoires d’Égypte Ancienne, des films de guerre, etc. Parmi les productions qui ont eu lieu à Ouarzazate, on retourne Prison Break, Kingdom of Heaven, La Momie, Gladiateur, Games of Thrones, Astérix et Obélix, etc.

 

o14

o27

o18

o17

Il était non seulement intéressant de voir l’envers des décors, mais aussi de les voir de tout près et de constater à quel point vu de près ils ont l’air de tout sauf ce que l’on voit dans les films. On voit comment ils sont construits et cela nous donne un regard nouveau face à l’univers cinématographique. Notre guide nous a d’ailleurs parlé des étapes de construction des décors, du temps requis, des demandes particulières, etc. Par exemple, nous avons pu voir un temple qui a été construit uniquement pour une scène dans un film, puisqu’il était impossible d’aller filmer au Tibet. Parfois les différentes utilisations pour un décor sont assez contraires. Un des décors avait été utilisé pour la naissance de Jésus dans un film et comme prison d’esclaves dans le film Gladiateur.

La majorité des décors sont utilisés à de nombreuses reprises pour différentes productions. Notre guide nous a longuement parlé à ce sujet. Je vous le dis une fois de plus, si vous y allez, prenez un guide, cela vaut vraiment la peine!

C’était amusant d’être dans le décor (qui est dans un hangar) de la prison au Yémen de la série Prison Break, série que mon mari et moi avons beaucoup aimée.

 

o13

o24

o12

o19

Tous les nombreux décors Égyptiens ont beaucoup plu à toute ma famille!

 

o22

o23

Au loin dans le désert, nous pouvions voir un gros château qui est en fait un des lieux de tournage du film Kingdom of Heaven et de Games of Thrones. Il y a tant de choses à regarder de tellement de productions différentes! Il y a également des publicités qui se font tourner à Ouarzazate. Notre guide nous expliquait qu’il y a même dans la ville une école spécialisée en cinéma afin de former les nombreux types de techniciens nécessaires à toutes ces productions. Les producteurs ont aussi des contrats afin d’employer des figurants locaux pour leurs tournages.

 

o25

Notre temps à Ouarzazate passa à la vitesse de l’éclair. Une fois de plus nous avons beaucoup appris, mais également croisé le chemin de gens sympathiques et tellement fiers. Nous étions quand même excités de partir puisque notre arrêt suivant était le désert du Sahara!

 

À bientôt pour la suite de nos aventures familiales en Espagne et au Maroc. Le prochain chapitre sera Merzouga (Maroc).

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s