Espagne 2019 – Córdoba

Bienvenido a Córdoba !

C’est à notre grande surprise que nous avons appris que les taxis à Córdoba ne prenaient pas plus de 4 passagers. Nous avons donc remis nos sacs sur nos dos et nous avons marché jusqu’au logement. Sur le chemin, nous avons croisé quelques ruines romaines près de la gare de train.

a19

À notre arrivée en soirée, nous avons fait les courses pour les repas et fait de la lessive. À une distance de quelques pas seulement se trouvaient quelques marchés. Il a été très simple de faire nos achats alimentaires. Non loin du logement, il y avait un parc pour les enfants. Nous y avons été afin de permettre aux enfants de lâcher leur fou et de dépenser de l’énergie. Au début, ils étaient seuls, mais peu de temps après, ils étaient plus d’une vingtaine d’enfants et tous criaient, couraient et d’amusaient ensemble.

 

a30

a29

a28

a16

a15

a17

a18

a23

a20

a26

a27

a24

a22

a25

a21

L’endroit qui nous a le plus marqué lors de notre passage en Espagne est la Mezquita Catedral de Córdoba. Les quelques photos que je partage avec vous ne rendent pas justice à la beauté et la grandeur de cet endroit qui nous a éblouis. Le prix d’entrée pour les adultes est de 10€ (15$ CAD) et gratuit pour les enfants en bas de 10 ans. Ces frais vont à la conservation de ce monument historique de grande valeur.

La Mezquita Catedral de Córdoba fut déclarée patrimoine mondial en 1984 et en 2014, elle passa au rang de valeur universelle exceptionnelle. Depuis 1236, elle ne cesse de mettre des efforts afin de conserver ce lieu sacré. Anciennement un temple Romain, elle devint une basilique, puis une mosquée lors de la période musulmane et redevint par la suite une Église catholique. Elle est un témoin en soi des siècles passés et de la richesse de l’héritage de la ville de Córdoba. Cette ancienne mosquée fut consacrée comme Cathédrale de Sainte Marie définitivement en 1236. Depuis, tous les jours la Sainte liturgie est célébrée pour la communauté Chrétienne.

Ce bâtiment sacré a été tellement transformé au fil des siècles par des hommes, des cultures et des croyances différentes. C’est une véritable oeuvre d’art. Il faut prévoir un long moment pour la visiter tant il y a d’oeuvres à admirer et tant le site est immense, autant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Au centre, il y a un jardin d’arbres fruitiers. Il y a des oeuvres d’art en tous genres partout, littéralement partout dans la cathédrale et il n’y a pas de mots pour décrire la beauté de cet endroit. La parfaite symbiose entre l’univers musulman et l’univers catholique fait de ce lieu un endroit unique au monde.

 

a12

a10

Le pont Romain de Córdoba est situé dans le centre historique de la ville, par-dessus la rivière Guadalquivir. Sa construction d’origine par les Romains date du 1er siècle avant J-C. Il fut reconstruit bon nombre de fois au fil des siècles, particulièrement au 10e siècle, mais aussi au 21e siècle, où le pont fut restauré massivement. Actuellement, il n’y a que la 15e et la 16e arche qui sont d’origine. Long de près de 250 mètres, il est accessible uniquement aux piétons et nous offre une vue différente sur la grande Mezquita Catedral de Córdoba.

 

a13

a9

Au centre-ville, il est possible d’admirer les vestiges d’un ancien temple romain entièrement de marbre. Il était destiné au culte impérial. Sa construction a pris une quarantaine d’années et fut lors des règnes de l’empereur Claude (41-54) et de l’empereur Domitien (81-96). À l’époque il faisait partie du Forum provincial et était accompagné d’un cirque. Il a été découvert au milieu du 20e siècle, lors de travaux d’agrandissement de la Mairie. Certaines pièces de ce temple ce trouvent aujourd’hui dans le Museo Arqueológico de Córdoba.

 

a11

a14

Comme pour les autres villes Espagnoles que nous avons visitées, nous n’avons pas utilisé le transport en commun, nous avons simplement marché. Il y a tant de belles choses à voir qui auraient été manquées si nous n’avions pas marché! Notre logement était à environ une demi-heure de marche (avec des enfants) du centre historique , ce qui est très raisonnable.

 

a2

a8

a5

a3

a4

a1

a7

a6

Grande amoureuse d’histoire et d’archéologie, ce fut un grand plaisir de visiter le Museo Arqueológico de Córdoba. Bien caché dans le centre historique de la ville, il fut construit sur un ancien site Romain. Il est d’ailleurs inscrit sur la liste du patrimoine mondial. Il est d’ailleurs possible de visiter au sous-sol des vestiges du théâtre Romain de Colonia Patricia. Il fut construit au 1er siècle. Abandonné au 4e siècle, il fut détruit à un tel point qu’il ne reste que les infrastructures en ruine. À l’extérieur du musée, sous le parc se trouve le reste des ruines. Il y a une passerelle qui surplombe le site et qui nous transporte dans le temps.

Le musée comporte 3 étages, toutes aussi intéressantes les unes que les autres. Le musée possède une grande collection d’artéfacts historiques, mais aussi d’oeuvres d’art telles que des sculptures, des mosaïques, des bijoux. Il est également possible de voir d’anciennes monnaies, un cercueil de pierre, des vases, etc. Les expositions retracent l’histoire de la ville du tout début à l’époque préhistorique, en passant par la domination Romaine, le Moyen âge, l’époque de domination Arabe, mais aussi la vie des habitants , leur quotidien, croyances qui se succèdent au fil des ans soient le paganisme, le christianisme et l’islam, rites funéraires, etc.

Nous avons pris notre temps pour bien admirer toutes ces traces de l’histoire et pour bien comprendre l’histoire de cette ville et de l’Andalousie. Ce musée est un musée d’État géré par le ministère régional de la Culture de la Junta d’Andalucia, le gouvernement de l’Andalousie. Le prix le billet est donc très bas, soit 1.50€ (2.25$ CAD) pour les touristes de l’étranger.Le jour où nous sommes allés était un jour gratuit! Il est gratuit pour les citoyens de l’Union Européenne.

 

a31

Nous avons terminé avec une visite de la Sinagoga de Córdoba. Cette petite synagogue est située dans le quartier Juif de Córdoba. Construite en 1315, elle a probablement été la synagogue privée d’une riche famille. Les Juifs ayant été expulsés de la ville en 1492, la synagogue avait été saisie par les autorités et transformée en hôpital. Elle est ensuite devenue une petite chapelle. C’est la seule synagogue restante à Córdoba , symbole de la persécution.

Le prix d’entrée est minuscule, soit 0.30€ (0.45$ CAD) pour les adultes et gratuit pour les enfants. La visite est rapide et l’édifice petit, mais c’est un joyau d’histoire. Les détails sont magnifiques et les lectures instructives sur les murs nous donnent une grande quantité d’explications. D’ailleurs, certaines parties des textes juifs sur les murs n’ont jamais été traduits. Ils restent donc un mystère.

 

Nous avons quitté Córdoba pour Seville en train (53€ / 79$ CAD). Ce fut un trajet de 150km.

À bientôt pour la suite de nos aventures familiales en Espagne et au Maroc. Le prochain chapitre sera notre dernier arrêt dans la ville de Seville en Espagne.

2 thoughts on “Espagne 2019 – Córdoba

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s