Espagne 2019 – Seville

Bienvenido a Sevilla !

La fin du voyage approchait à grands pas lorsque nous sommes arrivés dans la dernière ville sur notre itinéraire. Nous avions plusieurs choses à voir en peu de temps puisque nous ne passions que 2 nuits. Quand nous sommes arrivés le vendredi en après-midi, nous avons dû attendre un bon moment notre hôte au logement, sans parler qu’il y a eu un souci au niveau des clés. Les enfants étaient vraiment fatigués et cette longue attente de plus n’a pas aidé à la fatigue. Quand tout a été reglé, nous avons pu déposer nos sacs et faire quelques courses pour nos repas.

Le grand et moderne logement que nous avions loué était à quelques mètres de la magnifique Catedral de Sevilla. Nous n’aurions pas pu avoir un meilleur emplacement. Nous avons pu tout voir ce qui était sur notre liste sans jamais utiliser de transports en commun. Nous avons tout fait à la marche.

 

a6

a8

Comme nous logions dans le centre historique de la ville, un peu partout sur les différentes rues, nous avons pu admirer des sculptures, des fontaines, de l’architecture d’époque et même du street art.

Nous avons commencé nos visites de la journée en entrant dans le gigantesque Parque de María Luisa. C’est un parc public qui s’étend sur les rives de la rivière Guadalquivir. C’est l’espace vert principal de Seville. Les enfants étaient bien heureux d’avoir une pause jeu libre dans le parc pour enfant qui se retrouve dans cette grande place publique.

 

a14

a16

a15

a17

a13

a18

a19

À quelques pas de l’entrée du Parque de María Luisa, nous avons pu admirer la magnifique Plaza de España. Cette impressionnante Plaza fut construite entre 1914 et 1928 pour l’Exposition Ibéro-Américaine de 1929. Elle était le monument emblématique de l’événement. Le long du bâtiment, l’on retrouve un canal et des ponts consacrés aux royaumes de Castille, d’Aragon, de Navarre et de León. De nombreux bancs et des ornements représentent les provinces d’Espagne.

Ce monument est de toute beauté! Il y a tant de détails et d’oeuvres d’art!! ‘on grand coup de coeur à cet endroit est le grand nombre de tuiles de céramiques qui forment des oeuvres d’art. C’est vraiment magnifique. Nous y avons passé un long moment. Il y avait à ce moment-là un amuseur public qui soufflait des bulles, les enfants ont beaucoup aimé le regarder.

 

a7

a12

Toujours dans le Parque de María Luisa, nous avons continué notre route. Des fontaines, des sculptures, des bâtiments à l’architecture unique, des plantes, arbres et fleurs en tous genres…tout est magnifique dans cette grande place publique verte!

 

a1

a11

a4

a2

a3

a9

a10

a5

Notre prochain arrêt, soit le Museo arqueológico de Sevilla, fut celui où nous avons passé le plus de temps. Ce musée date de la fin du 19e siècle, moment où est gérée une grande collection publique d’antiquités romaines. Il se situe aujourd’hui dans l’ancien pavillon des Beaux-Arts de l’Exposition Ibéro-Américaine de 1929. Comme ce musée fait parti du Conseil de la Culture de l’Andalousie (comme d’autres que nous avons vu), il est subventionné par l’État. Le prix d’un billet pour les touristes qui ne sont pas Européens (puisque pour eux c’est gratuit) est simplement de 1,50€ (2,20$ CAD).

Ce grand musée est divisé en trois étages. Au sous-sol, il y a des salles qui témoignent des différentes sociétés qui se sont succédé sur le territoire de Seville au cours de la Préhistoire et de la Protohistoire. Au rez-de-chaussé, il y a encore plus de salles, cette fois témoignant de l’époque Romaine, de l’Antiquité tardive, du Moyen-Âge jusqu’à l’ère moderne. À l’étage principale l’on retrouve des salles de conférences, la bibliothèque, les bureaux de recherche, conservation et restauration, etc.

Nous avons eu la chance de voir de superbes artéfacts ainsi que de magnifiques oeuvres. Étant une grande amoureuse de l’Antiquité, quelle fut ma surprise de découvrir une grande collection d’oeuvres de l’époque Romaine. Dans quelques-unes des salles, il y avait des gigantesques mosaïques qui étaient de toute beauté.

 

a-cath9

a-cath10

a-cath1

a-cath2

a-cath8

a-cath3

a-cath7

a-cath6

a-cath5

a-cath4

Nous ne pouvions pas être à Seville sans visiter la Catedral de Sevilla. Il s’agit d’ailleurs de la cathédrale gothique la plus grande au monde (superficie au sol de 23 500 mètres carrés). Elle fut déclarée Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO en 1987 et en 2010, elle fut déclarée Valeur Universelle Exceptionnelle. Le coût d’entrée est de 9€ (13,25$ CAD) par adulte et gratuit pour les enfants de moins de 14 ans. Comme pour toutes les églises et bâtiments saints, ces frais servent à entretenir cette partie de l’histoire. Une partie de cette somme va également aux oeuvres de charité de la ville. Avec le billet d’entrée, nous avons eu droit à l’accès à une autre église de Seville, soit l’Iglesia Del Salvador.

Ce lieu possède une très longue histoire. Entre 1184 et 1198, la grande Mosquée de Seville et son minaret furent construits. Certaines parties sont encore présentes aujourd’hui. En 1248, après une reconquête, la mosquée est consacrée comme cathédral. Entre 1434 et 1517, a lieu la construction de la cathédrale gothique. Puis les années et siècles suivants ajoutent leurs oeuvres de style renaissance, puis baroque.

Des chefs d’oeuvres remarquables sont présents en très grande quantité dans la cathédrale. Un des attraits majeurs de cet endroit est sans aucun doute le sépulcre/tombeau de Christophe Colomb, cet homme ayant marqué pour toujours l’histoire. Mort à Valladolid en 1506, son corps ne revient à Séville qu’en 1889.

Décidément un endroit grandiose qui a su nous laisser sans mots!

 

a-iglesia5

a-iglesia3

a-iglesia2

a-iglesia1

a-iglesia4

a-iglesia6

Anciennement une mosquée et maintenant une Église catholique baroque, l’Iglesia Del Salvador est un joyau bien caché! Avec une simple façade donnant sur une place publique très mouvementée, nul ne peut se douter de la beauté qui se trouve derrière ces portes.

Au 9e siècle, sur les restes d’anciens bâtiments romains fut construite une mosquée. Aux 13e et 14e siècle, au courant de la reconquête de Seville, la mosquée est christianisée. Entre 1661 et 1712, l’ancienne mosquée est détruite, un temple est construit et un nouveau est reconstruit. À la fin des années 1990 et au début des années 2000, des travaux de restauration majeurs ont eu lieu afin de redonner sa splendeur à cette église. La riche collection de retables et d’images sacrées confère à cette église une valeur artistique unique.

 

a20

Nous avons terminé notre visite de Seville avec le Museo de bellas artes de Sevilla. La file d’attente était hallucinante! Nous avons attendu près de deux heures pour entrer. Ce fut si long que nous avons eu nos billets d’entrée gratuitement.

Ce musée fut créé en 1835 et ouvrit au public en 1841. Il fut construit sur le site d’un ancien couvent post-conquête en 1248. Le bâtiment actuel est une ancienne église de 1612. La collection du musée est tout simplement magnifique. Lors de notre visite, il y avait une exposition temporaire (donc les photos au musée étaient interdites) du peintre baroque espagnol Bartolomé Esteban Murillo. Il est principalement connu pour ses oeuvres religieuses. La grande quantité d’oeuvres présentées lors de cette exposition était extraordinaire. Certaines avaient de si grandes dimensions! Bref, l’attente en a valu le coup.

 

a-retour

a-retour2

Le lendemain matin, nous avons quitté le logement vers 5h du matin. Nous avons marché une quinzaine de minutes jusqu’à la gare d’autobus et pris un autobus spécial en direction de l’aéroport. Afin d’éviter de prendre deux taxis (puisque les taxis ne prennent pas plus de 4 personnes à la fois), l’alternative du bus était meilleure pour nous, sans parler du fait qu’elle était beaucoup moins chère qu’un taxi. Pour les 5, nous avons payé 16€ (24$ CAD) pour le trajet jusqu’aux portes du terminal de l’aéroport. Vers 9h am nous nous sommes envolés avec notre premier vol, soit Seville-Barcelone. Nous avons dû attendre un bon moment puisque notre autre vol, soit Barcelone-Boston n’était que vers 18h.

De retour en Amérique, nous avons été reprendre notre voiture à Boston et nous avons passé la nuit au même hôtel qu’à notre arrivée. Nous nous sommes levé tôt, avons pris le petit déjeuner et mon mari a refait les longues heures entre Boston et notre maison en Ontario. Après avoir oublié l’hiver Canadien pendant plus de 3 semaines, le retour à Boston était quand même doux puisque là-bas, leur hiver n’est en rien comparable au nôtre. C’est à notre arrivée à la maison que nous avons eu un coup de réalité en plein visage. Il y avait TELLEMENT de neige!!!

Home sweet home!

 

3 thoughts on “Espagne 2019 – Seville

  1. Pingback: Notre voyage familial en Espagne, la rétrospective |

  2. Pingback: Bilan d’une année de découvertes en GS/Jardin-Ontario (IEF 2018-2019) |

  3. Pingback: Bilan d’une année de découvertes en CE1/2e année-Ontario (IEF 2018-2019) |

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s