L’envie sur les réseaux sociaux, ennemie du Homeschooling

 

À une époque de supercherie universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire.

-George Orwell-

 

Nul besoin de chercher longtemps pour trouver un grand nombre de comptes  Instagram et Facebook ayant pour thème le homeschooling/Instruction en famille. Un grand nombre sont incroyablement artistiques avec des photos toujours parfaites, sans jamais de table de travail en désordre, ni de spontanéité, tout semble figé dans la perfection. La luminosité, les enfants, les pièces, les projets, le choix de ressources éducatives, les sorties, bref tout est parfait et digne des photographies dans les magazines.

Trop souvent, les parents homeschoolers qui regardent ses comptes se mettent à se remettre en question, à se comparer, mais surtout se mettent à secrètement envier cette vie que les autres projettent. Pourquoi n’ai-je pas une aussi belle pièce dédiée au homeschooling? Pourquoi mes enfants ne sont pas sages et concentrés comme sur toutes ces photos? Pourquoi est-ce que mes choix en matière de ressources éducatives/curriculum ne sont pas aussi glamour? Pourquoi est-ce que je ne semble jamais faire autant de chouettes activités que tous ces parents? Pourquoi? Pourquoi?!

Les réseaux sociaux sont passé maître pour définir des attentes irréalistes et créer un sentiment d’insuffisance, une faible estime de soi et de ses capacités en tant que parent et parent éducateur, de l’anxiété, la peur de rater quelque chose, mais aussi une attitude de désespoir, de tristesse, d’envie et même de dépression. À la seconde où nos yeux se posent sur un de ces réseaux sociaux, nous sommes immédiatement sous pression, une pression malsaine de se comparer avec les autres, telle une araignée, elle nous attrape dans sa toile et notre vie peut en ressortir complètement envenimée. Ils ont crée un monde où la tromperie est constamment vendue comme étant la réalité. Il en résulte ainsi une perception collective faussée. Cette perception inflige des dommages considérables à notre bien-être moral parfois même sans que nous nous en rendions compte. Vous êtes continuellement bombardé d’images qui ne l’oubliez jamais, sont très peu souvent le reflet de la réalité. Trop peu de gens comprennent la réelle étendue de ce mensonge. Prenons Instagram par exemple. Toutes ces jolies photos bien cadrées à la luminosité parfaite, sont très souvent des mises en scène, elles sont construites de toutes pièces. Elles ne reflètent ni authenticité, ni spontanéité. Les gens ne partagent pas avec vous des moments croqués sur le vif, ils ont plutôt arrêté leur vie pour afin de créer un faux moment. Ce phénomène est largement répandu non pas que dans l’univers des influenceurs, qu’ils soient connus ou moins connus, mais aussi dans l’univers du homeschooling et de la parentalité. Il y a tellement, mais tellement de photos qui crient à la mise en scène. C’est scandaleux et triste à la fois.

Parents éducateurs, quand est la dernière fois où vous avez honnêtement préparé une table de travail avec élégance et sophistication, avec une quantité astronomique de ressources dans un petit espace et en prenant le temps d’écrire des mots en lien avec le sujet en petites lettres de bois? Quel enfant ne se sentirait pas complètement submergé par tout ce matériel? Malgré le fait que notre logique nous dit que c’est de la mise en scène, notre coeur lui nous fait douter de nos compétences. On regarde la vie parfaite (mais fausse) des gens et on commence à se demander pourquoi notre vie n’est pas ainsi et que faire pour l’améliorer. Les humains ne peuvent s’empêcher de se comparer, on dirait que c’est dans notre nature.

Les réseaux sociaux ne sont pas mauvais en soi, ils peuvent s’avérer être des outils extraordinaires et ce même dans le monde du homeschooling. Ils permettent de rencontrer des gens qui partagent nos valeurs et nos pratiques, trouver du support, partager des idées, trouver de l’inspiration, ventiler, s’identifier à un groupe ou des gens, construire un réseau/communauté, etc. Il faut cependant faire preuve de discernement lorsqu’on les utilise. Il faut énormément de travail sur soi afin de s’immuniser à tous ces mensonges déguisés qui circulent sur les réseaux sociaux et qui empoissonnent nos pensées.

Nous sommes tous des êtres humains différents, imparfaits et uniques. Nous avons des valeurs différentes, des préférences différentes, des modes de vie différents, des priorités différentes, des pédagogies différentes, mais aussi des enfants différents les uns des autres. Si le temps que vous passez sur les réseaux sociaux affecte votre moral, il est temps plus que jamais de revoir vos habitudes. Déconnectez et recentrez-vous sur l’essentiel. Vivez pleinement selon vos valeurs en oubliant tout ce que les autres font ou pensent. Désabonnez-vous de tous ces comptes qui font la promotion du mensonge et de la perfection. Vous avez le plein pouvoir de choisir les gens qui ont un impact dans votre vie et quel type de contenu vous voulez avoir accès. Faite le ménage de ces réseaux et de vos pensées.

Le homeschooling n’est pas une compétition entre parents pour savoir qui utilise la meilleure méthode et curriculums, qui fait les plus belles activités, les plus beaux voyages, qui a la plus belle salle de classe (il n’y en a même pas chez moi!), qui a les enfants les plus studieux, les plus passionnés, les plus brillants, les plus surdoués (parce que oui, la douance est très à la mode ces temps-ci) ou encore qui est le meilleur pour jongler entre l’instruction en famille et le ménage ou qui a le plus d’enfants et qui gère tout à la perfection. Le homeschooling est un choix de vivre propre à chacun. Tous ont leur façon de faire et c’est parfait ainsi. Personne n’est meilleur qu’un autre. Gardez la tête haute et vivez pleinement selon vos choix, pas ceux des voisins. Cette envie est le résultat d’un monde qui est malade, un monde où le besoin d’attention et de glorification a écrasé l’honnêteté, l’humilité et le bonheur d’être soi-même. Votre famille, votre maison, vos valeurs, votre matériel, vos pédagogies, vos activités… tout est parfait pour vous, cessez d’envier et soyez heureux de l’authenticité de votre vie.

Quant à votre tour vous partagez sur les réseaux sociaux, soyez sincères et montrez-vous sous votre vrai jour. Ne trompez pas les autres. L’on ne s’en rend pas compte, mais toutes nos publications peuvent avoir un effet dévastateur chez une autre personne. La personne que vous êtes réellement est beaucoup plus intéressante et a un impact beaucoup plus positif que n’importe quel mensonge construit autour de votre vie. La vulnérabilité est beaucoup plus noble que la perfection. N’oubliez cependant pas de ne pas tomber dans l’opposé qu’est le manque de respect monumental envers les enfants dans le courant populaire des parents indignes. Ce n’est pas parce que c’est la réalité (très souvent c’est amplifié et mensonger, ne l’oubliez pas) que c’est nécessairement respectueux. Tous les parents savent à quoi ressemble un enfant en crise, nul besoin d’oublier d’être bienveillant avec son enfant au profit de le prendre en photo dans un moment de vulnérabilité pour le plus grand plaisir des autres.

Qui étiez-vous avant les réseaux sociaux? Redevenez cette personne.

 

Soyez vous-même, les autres sont déjà pris. -Oscar Wilde-

 

2 thoughts on “L’envie sur les réseaux sociaux, ennemie du Homeschooling

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s