#30joursaef / Édition 2019

#30joursaef est une initiative servant à démystifier les apprentissages en famille et ce quel que soit le type de pédagogie.

Bien qu’assez transparente sur notre vie de famille homeschoolers, relevant ainsi ce défi à tous les mois de l’année, partageant sur Facebook, Instagram et sur ce blogue notre quotidien, je trouve que ce mode de vie reste tout de même très marginalisé, méconnu et source de jugements souvent provenant de l’incompréhension et de la peur de l’inconnu.

Le homeschooling (scolarisation en famille) est un choix éducatif magnifique, venant avec ses grands défis certes, mais apportant un bonheur indescriptible. Il est temps plus que jamais que les parents optent pour ce choix qui préserve l’enfance, qui renforce les liens, qui renforce la confiance en soi, qui permet du véritable temps de qualité, qui permet de voyager et de découvrir le monde qui nous entoure, qui permet de longues heures en nature, qui permet de s’adapter au caractère unique de chaque enfant, qui respecte le rythme naturel de l’enfant, bref qui permet une enfance heureuse et libre.

Vivre en marge de la société permet à mes enfants d’être eux-mêmes et d’être heureux. Pareillement pour nous. Nous sommes fiers de nos choix et de nos valeurs. J’espère du fond du coeur voir de mon vivant une explosion dans le nombre de familles optant pour ce mode de vie!

Au courant du mois, je viendrai partager ici quelques photos et réflexions sur divers thèmes en lien avec notre quotidien de homeschoolers.

 

nov1

JOUR 1 – Pourquoi le homeschooling.

Tout simplement par respect de l’enfance et du rythme naturel des enfants et par désaccord face à la société actuelle. Mes trois enfants n’ayant jamais mis les pieds dans une école, nous avons débuté en Septembre notre 4e année de homeschooling. Plus les mois et les années passent, plus nous sommes heureux de notre choix de scolariser nous-même nos enfants. Nos enfants peuvent s’épanouir librement sans crainte de jugement, d’intimidation, de pression de performance, ils peuvent jouir d’une réelle enfance où les mondes imaginaires côtoient les genoux de pantalons troués, ils ont la chance de connecter avec la nature et de découvrir le monde au travers de nombreuses sorties en tous genres et au travers de petits et grands voyages, mais aussi ils sont libres de vivre une vie lente, saine et heureuse. De les voir rire, s’arrêter pour délicatement observer une limace, souffler des bulles sous la pluie ou encore sortir à la bibliothèque costumés en animaux, nous avons très à coeur mon mari et moi d’offrir une enfance digne de ce nom à nos enfants. De plus, nous tenons à préserver cette précieuse innocence, de faire grandir leur curiosité et de leur permettre de se construire une forte estime d’eux-même. De par leurs défis particuliers à chacun, dans le système scolaire désuet, ils auraient de lourdes étiquettes à porter, ils seraient jugés et très probablement victimes d’intimidation. Le homeschooling leur permet de s’épanouir sans crainte, sans compromis en restant authentique. Le homeschooling permet également d’offrir une éducation plus en profondeur, plus vivante, plus intéressante et plus respecteuses des forces et intérêts de chacun. J’espère qu’un jour, quand mes enfants seront grands, ils pourront regarder la vie passée et simplement être heureux d’avoir vraiment vécu.

 

nov2

JOUR 2 – Rôle du parent et environnement

Dans ma famille, notre rôle en tant que parent éducateur est d’accompagner du mieux possible nos enfants, d’être à leurs côtés, cheminer et découvrir avec eux, mais aussi les aider à s’épanouir, poursuivre leurs passions et être à leur écoute. L’enfant n’est pas un vase que l’on doit remplir de connaissances, mais plutôt une délicate pousse de plante qu’il faut arroser et aimer afin d’un jour la voir fleurir. Le but n’est pas de les forcer à apprendre le plus de choses possible, mais plutôt de leur partager le plaisir d’apprendre, de les aider à développer leur curiosité naturelle et de les faire découvrir et apprécier toutes les belles choses que la vie a leur offrir.

Les apprentissages ont lieu en tous temps et dans toutes sortes de lieux. Que ce soit à la maison, à la bibliothèque, dans la forêt, sur le bord de l’eau, lors d’une exposition d’Art, ou encore en voyage à l’étranger. Nous les exposons à une grande variété de choses, non pas seulement de froids manuels scolaires, mais plutôt à des ressources et des livres de qualité, des expositions, de l’Art, des musées en tous genres, du temps dans la nature en grande quantité, des voyages afin de découvrir le monde, ses cultures et notre grande histoire, bref, ils ont la chance d’explorer là où l’école traditionnelle ne les aurait jamais apportés.

 

70427799_10158192599867323_2019967172788355072_n

JOUR 3 – Lecture

La lecture va de pair avec notre homeschooling et notre famille. Les livres sont au coeur des apprentissages de mes enfants et ce qu’importe le sujet. Les livres font partie de la vie de mes enfants depuis avant même leur naissance, alors que je leur lisais déjà des histoires quand ils étaient encore bien au chaud à se faire bercer par les battements de mon coeur. La lecture fait aussi partie de ma vie depuis toujours, c’est pour moi une véritable histoire d’amour. Les livres sont de précieux trésors qui nous permettent de voyager, de rêver, de découvrir, de rire, de pleurer, d’imaginer, bref ils sont les compagnons idéaux pour tous. Au coeur de notre vie de famille, la lecture a une place de choix et elle nous accompagne également au travers des apprentissages en famille. Nous sommes choyés d’être à notre époque, il y a tant de superbes ouvrages, de lectures vivantes, de livres sur tous les sujets et le tout si facile d’accès! Des livres autant en français qu’en anglais, il y en a un peu partout dans ma maison, sinon la bibliothèque bilingue n’est qu’à quelques rues de marche! Les enfants les feuillettent, les lisent, je leur lis, ils apprennent grâce à eux, mais surtout, ils les aiment.

 

papanov4

JOUR 4 – Papa

Les apprentissages en famille offrent à notre famille un autre immense avantage, soit le fait de pouvoir passer beaucoup de temps en compagnie de papa. Il a un horaire très atypique (sur peu de nuits), cela lui permet donc d’être très présent à la maison. Les enfants ne réalisent pas encore cette grande chance qu’ils ont, ils vivent intensément le présent et profitent de tout ce temps en compagnie de leur papa. Que ce soit dans la simplicité du quotidien, dans les différentes sorties, lors des voyages, il a à coeur de passer le plus de temps possible avec ses enfants. Papa et moi nous nous complétons à merveille. Nous avons des forces et des intérêts différents. Les sciences et technologies, les mathématiques, l’économie, la politique ou encore la mécanique, papa a beaucoup à leur transmettre.

 

nov5

JOUR 5 – Confiance en soi

Tous les enfants sont uniques. Ils empruntent des chemins différents, ils ont un rythme différent les uns des autres, ils ont des défis différents, des forces différentes, ils comprennent différemment et tout cela parce qu’il n’y a pas un humain pareil. Nous sommes tous différents. Le homeschooling est selon moi l’option la plus respectueuse de notre vraie nature, de notre rythme naturel propre à chacun. Aucune pression, aucune évaluation ou compétition (Merci à l’Ontario pour qui tout cela n’est absolument pas nécessaire, le parent étant maître de l’éducation de ses enfants). Mes trois enfants ont chacun d’importants défis dans leur vie, mais en étant scolarisés en famille, ils vivent une vie normale. Aucune intimidation, aucune moquerie, aucune étiquette dans l’unique but de les mettre à part, aucune pression, aucun stress, aucune compétition malsaine, aucune comparaison… Ici, le sourire aux lèvres, ils s’épanouissent librement. Ils progressent à leur propre vitesse et sont fiers de leurs progrès, grands ou petits.

Quand je regarde ma plus jeune (mes deux grands ont aussi de très belles réussites) qui aura 5 ans ce mois-ci (ses défis particuliers ne lui donnent pas cet âge niveau développement moteur et intellectuel), qui aurait pu se douter qu’il y a plusieurs mois de cela, cette petite étoile gauchère était incapable de tenir un ciseau, encore moins de couper avec un ciseau. Elle ne reconnaissait aucune lettre et clairement ne pouvait en écrire aucune. Elle ne pouvait colorier sans dépasser, encore moins avec précision. Avec un suivi en ergothérapie, des efforts à la maison, mais surtout beaucoup d’amour, sans jamais forcer, toujours en respectant son unicité, elle a réussi par elle-même à surmonter une montagne. C’est le regard brillant de fierté qu’elle a fait aujourd’hui son plus beau découpage et coloriage accompagnés de l’écriture de son prénom. Au fil des jours, elle bâtit sa confiance en soi, une qui sera indestructible. Cette minuscule petite fille rayonnera qu’importe les défis! Il n’y a pas de petites réussites. Elles sont tous grandes! Mes trois enfants ont la chance de pouvoir grandir en se bâtissant tous les 3 une solide confiance en soi et pour moi, c’est d’une importance capitale!

Tous les enfants sont bons et parfaits tels qu’ils le sont, qu’importe ce que la société a à dire de cela! Ne laissez jamais vos enfants croire le contraire! Aidez-les à se bâtir une solide confiance en soi. Trop de gens souffrent de ce manque, offrez leur ce précieux cadeau, celui de croire en eux et de les laisser cheminer à leur propre rythme!

 

nov6

JOUR 6 – Santé 

Bouger est un besoin essentiel pour l’homme. Cela nous apporte bon nombre de bienfaits, autant sur notre bien-être physique que notre bien-être mental. C’est tout aussi vrai, voire même encore plus important pour les enfants. Bouger, dépenser de l’énergie, oxygéner leur corps, remplir leurs poumons d’air frais et faire le plein de vitamine D, sortir bouger à l’extérieur est si simple et tellement bénéfique pour les enfants.

Le homeschooling permet à mes enfants de pouvoir passer beaucoup de temps à bouger à l’air frais et ce tous les mois de l’année. Sous le soleil, les cheveux au vent, les bottes de pluie dans des flaques, les joues roses en hiver, toutes les saisons sont bonnes pour passer du temps dehors. Nous avons un grand parc et un boisé comme voisins de notre maison, les enfants peuvent donc en tout temps marcher quelques mètres afin de dépenser leur énergie librement. Une partie de soccer, des glissades, de la course, lancer un boomerang, construire des forts en neige ou encore s’imaginer un monde fantastique, toutes les raisons sont bonnes pour sortir s’amuser.

 

72906295_485561592305613_1821951051385798656_n

JOUR 7 – Journée-type

Chez moi, nous n’avons pas d’horaire prédéfini et strict. Il y a tout de même une sorte d’organisation. Sans elle, c’est le chaos pour mes enfants. Leurs défis propres à chacun nécessitent une certaine forme de routine afin de leur fournir un équilibre mental sain. Mes enfants ont tous un porte-revue de couleurs différentes qui contient le travail formel de la semaine. Ma plus jeune en a un pour l’unique raison qu’elle est complètement passionnée par le travail plus formel. Elle en réclame constamment! Dans ces boîtes, il y a une feuille avec le travail détaillée pour la semaine. L’on y retrouve le français, l’anglais, les mathématiques, le map drill (cartes géographiques), l’étude d’un compositeur classique ainsi que notre curicculum d’astronomie. Le reste des apprentissages sont quand nous le désirons, parfois peu, parfois beaucoup dans la même semaine, autant avec des beaux livres, des documentaires, dans la nature, qu’à l’extérieur de la maison comme à la bibliothèque, au musée, etc. Je ne me base pas du tout sur aucune progression des apprentissages, qu’importe l’année. Je me base sur mes enfants, leurs intérêts, leurs capacités, leurs forces et leurs défis point final. Rien ne sert de forcer un enfant à faire une tâche quand il y est incapable. Je préfère de loin respecter leur rythme naturel. Tous les enfants ont une maturité intellectuelle propre à eux. Tous les enfants arriveront au fil d’arrivée, qu’importe le chemin qu’ils empruntent.

Mes enfants étant très matinaux (et pareillement pour moi), les apprentissages formels se font principalement tôt le matin. En respectant leur rythme de sommeil, ils sont plus proactifs, concentrés et heureux. Les fois où ce moment a été poussé plus tard en journée, j’ai immédiatement constaté à quel point cela devenait infernal pour tout le monde. Aucune concentration, beaucoup de crises, de frustrations et d’agitation. Une fois que tout est fait le matin, ils sont libres! (Mais nous faisons des projets communs au travers tout ce temps libre). Les deux plus grands ne peuvent travailler en même temps. Ils ont tous les deux des profils sensoriels très opposés. Le frère est constamment à la recherche de sensations et de stimulation, parle fort, bouge sans arrêt, est extrêmement impulsif et se met en colère en quelques secondes, tandis que la soeur est extrêmement facile à agresser et à distraire, elle est intravertie au plus haut point, est dans sa bulle/monde, ne tolère pas le bruit, ne tolère personne trop près, bref… les deux ensembles c’est une explosion assurée. C’est dans le but de respecter leurs différences qu’ils viennent dans la salle à manger à tour de rôle pour leur moment de leçons. C’est la première année où nous avons une petite routine d’établie et ce sont les deux meilleurs mois depuis 4 ans! Vraiment!

En dehors de tout cela, nous n’avons aucun horaire pour nos sorties, nos lectures, notre temps à jouer à l’extérieur. Tout est selon nos envies au quotidien. Les seules sorties qui sont réellement planifiées ce sont nos voyages. Les quelques jours où papa dort (il travaille de nuit sur un petit horaire), nous en profitons pour faire de plus grands projets pour ensuite profiter pleinement du temps avec lui à la maison. C’est une chance immense que les enfants ont de pouvoir passer autant de temps avec lui. Bref, chaque jour est différent du précédent.

 

f2

JOUR 8 – Maman

De très tôt le matin jusqu’à l’heure du coucher et ce 7 jours sur 7. Mes enfants sont avec moi en tous temps. Rares sont les moments où ils ne le sont pas. Le jour où j’ai su être enceinte de mon premier enfant, je savais déjà que ma famille serait mon ultime priorité. Les années ont passé, toujours en étant maman à la maison depuis le tout début, est venu s’ajouter le homeschooling il y a de cela 4 ans. Je ne pouvais pas croire que c’était possible de passer encore plus de temps avec eux, mais ce l’est en effet. Ils sont ce qui occupe mes journées, mes pensées et mon énergie. Nous n’allons nul part sans eux. Quelquefois par année, papa et moi sortons au restaurant pendant que ma mère est avec les enfants. Nous revenons rapidement après le repas. Nous ne découchons jamais sans eux, nous ne voyageons pas sans eux, nous n’allons pas dans les musées et sorties sans eux, bref, pour papa et moi, notre famille est ce qu’il y a de plus important.

Tous les gens étant différents avec des valeurs et des besoins différents, personnellement, j’ai de la difficulté à concevoir mes journées sans eux. Être maman est mon ”Calling” tout simplement. Les liens que nous avons tissés sont tellement serrés et précieux. Notre dynamique familiale est source de bonheur pour nous tous. Bien que dans mes journées, il y a les apprentissages (qui en plus ont lieu en tous temps), les sorties, les repas à cuisiner, les tâches ménagères à l’intérieur et à l’extérieur de la maison, le temps à respirer de l’air frais, les divers jeux et projets de chacun de mes enfants, la routine de vie, et que lorsque les enfants vont au lit je suis fatiguée, je me couche chaque soir profondément heureuse de notre choix. La vie passe rapidement, et le jour où ils seront grands arrivera bien plus vite que j’en aie envie. Je veux pouvoir profiter de chaque petit instant de leur vie, je ne veux rien manquer, je veux pouvoir les accompagner au travers leurs joies, leurs peines, leurs défis et leurs réussites, leurs passions et leurs rêves les plus fous, je veux pouvoir les voir rayonner et s’épanouir afin qu’ils deviennent des adultes heureux et bien dans leur peau, mais surtout, je veux qu’ils puissent une fois adulte, parler de leur enfance comme un moment magique dont chaque instant sera gravé à jamais dans leur coeur.

 

f1

JOUR 9 – Histoire

L’histoire de l’homme n’est pas à écrire, mais à vivre. Et c’est justement cela qui fait la force de l’homme. -Vasco Varoujean

L’Histoire est d’une importance capitale à mes yeux et il est impératif de la vivre, de s’en imprégner et non seulement de la survoler brièvement et froidement ou encore pire de l’ignorer. Ouste les manuels scolaires, faites place aux lectures vivantes et de qualité, aux visites dans les musées ou les lieux historiques, aux documentaires captivants, aux conversations avec les gens de d’autres générations et d’autres cultures et aux voyages aux quatre coins du monde. Que ce soit notre région, notre pays, ou encore tous les autres pays et endroits du monde, il y a tant à apprendre, tant à voir, tant à découvrir, tant de gens à rencontrer, tant à comprendre, tant à vivre! Une vie n’étant pas suffisante, il faut profiter de chaque occasion possible de s’imprégner de la grande Histoire de l’homme. Chaque époque et chaque civilisation et ce depuis la nuit des temps sont purement captivantes.

Au travers le système scolaire traditionnel, l’histoire est un sujet de second plan qui ressort ici et là et qui n’est jamais approfondi. Le système est très sélectif sur les notions qui seront apprises et l’histoire du monde est survolée tellement rapidement, voire parfois pas du tout, que j’en ai appris plus longuement en Histoire par moi-même que lors de toutes mes années de scolarisation. L’Histoire est enseignée au travers des manuels ennuyeux et des faits à apprendre par coeur en vue de faire un examen. Tous ces faits seront aussitôt oubliés. Nul besoin de se demander pourquoi aussi peu de gens sont captivés par l’Histoire. Il est important pour moi que mes enfants puissent réellement connaitre le monde dans lequel on vit, qu’ils aient un grand respect pour les différents peuples d’hier et aujourd’hui, bref un respect et une compréhension de cette grande histoire, qu’est l’Histoire de l’homme, après tout, ils en font aussi partie…

 

74414276_268516687415859_5619587106176237568_n

JOUR 10 – Arts

Les arts visuels sont d’une importance capitale pour ma grande fille. Ils sont non seulement son sujet préféré, ils sont aussi ce qui la passionne, ce qui la fait vibrer, ce qui lui permet de s’exprimer et ce qui nous permet d’avoir de jeter un coup d’oeil dans le monde mystérieux qui l’habite. Que ce soit de dessiner ou peindre au quotidien, ses cours de peinture hebdomadaire (avec comme professeur une artiste extraordinaire!), , nos lectures sur les grands et petits artistes ainsi que leurs oeuvres, nos projets divers en utilisant toutes sortes de techniques ou de médiums ou encore nos visites dans des expositions, des Églises ou des musées, l’art est très présent dans sa vie (et dans celle de son frère et de sa soeur). D’ailleurs, sa peintre préférée est Frida Kahlo. Son frère et sa soeur ont aussi cette fibre créative ce qui nous permet de faire des projets et des études tous ensemble. Chez moi, du matériel d’art, il y en a en quantité (de qualité) et ce disponible en tout temps. Ils sont libres d’explorer et de créer. Dans le système scolaire traditionnel, les arts ont une très petite place. En fait, j’ai très peu de souvenirs de moments de réelle créativité libre ou d’apprentissages artistique lors de mon école primaire, outre le fait d’apprendre le cercle chromatique. Lorsque j’étais au secondaire, les arts étaient même uniquement un cours optionnel. Les arts visuels ont tellement de bienfaits sur les enfants tels que les calmer, les laisser exprimer leurs sentiments, les aider à développer leur esprit critique ou encore stimuler leurs capacités cognitives et intellectuelles. Mais par dessus tout, ils ajoutent du beau dans leur vie!

 

74528524_531931594048639_7578094301981179904_n

JOUR 11 – Plaisir

Ce mode de vie permet à mes enfants une enfance libre et heureuse. Un nombre incalculable d’heures passées en jeu libre, mais surtout l’assurance d’avoir le droit d’être un enfant qui joue, sans jugement, ni moqueries. Je me souviens d’une maman d’il y a quelques années, qui avait dit sur un forum que son fils avait été intimidé en 1re année parce qu’il jouait aux playmobils. Son histoire m’avait tellement bouleversé! Lorsque je pense à mon enfance, je me souviens d’avoir joué librement avec des figurines et des costumes jusqu’à pratiquement mon entrée à l’école secondaire. Quand je regarde les enfants d’aujourd’hui, ils cessent de jouer de plus en plus jeune et cela m’attriste beaucoup. Alors de notre côté mes enfants sont libres de jouer avec ce dont ils ont envie, que la société ait quelque chose à dire ou pas. Il n’y a pas la notion d’âge acceptable, mais plutôt la simple notion de plaisir. Il y a donc de fortes chances que l’enfant costumé en pirate, couché dans l’herbe en train de jouer avec des figurines de dinosaures au parc, soit l’un des miens. L’enfance passe si vite.. laissons leur le droit d’être des enfants.

 

huhu

JOUR 12 – Flexibilité

Quel immense bonheur d’avoir autant de flexibilité dans notre vie! Une tempête de neige? Nul besoin d’attendre la fin de la journée pour en profiter! Les enfants n’ont  qu’à s’habiller et ils peuvent jouer dans la neige jusqu’à en avoir les joues rouges. Que ce soit la météo ou la forme physique ou mentale du jour, nous avons la latitude pour organiser nos journées en conséquence et de profiter pleinement de chaque belle journée. De plus, toutes nos envies du moment (grandes ou petites sorties, temps avec des membres de la famille, etc.), nos courses à faire ou encore nos rendez-vous (médicaux par exemple) peuvent être faits en tout temps et se pouvant profiter des périodes non achalandées. Il n’y a rien de mieux que de pouvoir visiter un musée sans aucune foule, d’avoir la bibliothèque à nous seuls, de faire les courses alimentaires en pouvant prendre notre temps, de pouvoir prendre les rendez-vous de thérapie à ma plus jeune en pleine matinée sans que cela n’impacte quoi que ce soit, de pouvoir avoir facilement et rapidement des rendez-vous (dentiste, examen de vue, etc.) puisque nous les prenons en pleine journée, bref, le homeschooling aide notre vie à être beaucoup plus simple et beaucoup plus relax.

 

fraterie

JOUR 13 – Fraterie

Bien qu’ils soient différents tous les trois, ils sont très complices. Plus ils grandissent, plus ces liens qui les unis deviennent plus solides et précieux que jamais. Le homeschooling permet à mes enfants de grandir ensemble au quotidien, de tisser des liens très solides et de ne pas seulement être un frère et deux soeurs, mais de véritables amis. Ne croyez pas que c’est rose tous les jours, loin de là! Puisqu’ils sont tout le temps ensemble, il y a davantage de sources de conflits, et des conflits, il y en a! Mais malgré cela, de les regarder ensemble me remplit le coeur de joie. Un de mes souhaits est de ne jamais voir une fin à cette magnifique complicité, même une fois devenus des adultes.

 

14nov

JOUR 14 – Mathématiques

Les mathématiques peuvent être amusantes et captivantes! Loin de l’image des mathématiques ennuyeuses, compliquées et au travers des manuels froids, le homeschooling nous permet la liberté d’apprendre les mathématiques autrement, le tout en respectant les défis, particularités et forces de chacun. Chez moi, les mathématiques sont aimées par mes trois enfants. Nous utilisons beaucoup de manipulations. Les concepts sont tellement plus faciles à comprendre quand mes enfants (qui sont visuels et ont le grand besoin de toucher) peuvent utiliser des manipulations en tous genres. De la géométrie aux équations, il y a des manipulations pour tout! Les jeux, qu’ils soient éducatifs ou de société sont également une façon intéressante d’aborder des concepts mathématiques tout en ayant du plaisir. Nous travaillons et révisions des notions également au travers notre quotidien, tel qu’en cuisine, lors d’achats, etc. Nous utilisons aussi des méthodes en cahiers. Présentement, nous utilisons le programme Canadien Jump Maths ainsi que la Méthode de Singapour (Librairie des écoles) au quotidien, tout en ajoutant au travers de l’année des activités de Bout de Gomme. Mes enfants ont un tel amour pour les mathématiques que ce n’est jamais une corvée pour eux!

 

15nov

JOUR 15 – Nature

Regardez profondément dans la nature, et alors vous comprendrez tout beaucoup mieux. -Albert Einstein-

Où sont passés les enfants aux pantalons troués, les mains sales et les poches remplies de roches? Dans la société actuelle, les enfants souffrent de plus en plus d’un déficit de nature. Ils sont de moins en moins en contact avec la nature et cela a d’immenses répercussions négatives autant sur la santé physique que la santé mentale des enfants. N’oublions pas que les enfants d’aujourd’hui seront les adultes de demain, la façon dont ils grandissent aura un impact considérable sur leur vie adulte. Trop de temps à l’intérieur (longues heures d’école, trop d’activités parascolaires, de longues heures en garderie ou service de garde scolaire, mais aussi à la maison), l’anxiété des parents de laisser sortir leurs enfants (vous n’avez qu’à regarder la hausse des ventes de gadgets tels que des montres gps pour enfants ou bien les enfants qui ont déjà des cellulaires pour que leurs parents puissent les surveiller), la multiplication des écrans et le manque de contrôle parental à cet égard, mais surtout le manque de temps… Les gens d’aujourd’hui sont toujours à la course, les enfants sont épuisés et n’ont plus le temps de jouer dehors librement pendant des heures. Le temps en nature n’est pas nécessairement une longue randonnée en montagne, mais le simple fait d’observer des fourmis marcher en file indienne ou d’identifier des fleurs apporte aux enfants des bienfaits considérables. Moins de stress, plus de bonheur et réduction de troubles du comportement de type déficit d’attention.

De plus, la nature s’avère être un professeur fantastique! Il y a tant à apprendre, tant à découvrir. Quand on ouvre l’oeil, on réalise que tout dans la vie est interconnecté et que nous retrouvons même des mathématiques dans la nature! Le homeschooling permet à mes enfants de passer beaucoup de temps dans la nature à s’amuser, mais aussi à apprendre. Nous pouvons sortir quand bon nous semble et sans aucune limite de temps. La meilleure façon de respecter quelque chose est de réellement la connaître. Que ce soit pour jouer, pour observer les oiseaux, pour courir dans la forêt à la recherche de champignons, de sortir un guide à la main pour identifier des fleurs ou encore le simple fait de tenir un gros crapaud dans leurs mains, je les laisse s’imprégner de nature autant qu’ils le désirent. Laissons les enfants s’émerveiller devant l’immense beauté et les mystères de la création!

 

intra

JOUR 16 – Introversion

La personne la plus introvertie que je connaisse est ma grande fille (Papa et moi le sommes aussi, son frère et sa soeur ont d’ailleurs un penchant plus introverti qu’extroverti). De très nombreux autistes sont introvertis et c’est le cas pour elle. Très hypersensible aux stimulus, elle trouve refuge dans la solitude. Notre mode de vie d’apprentissages en famille est le plus respectueux pour ces besoins. Elle n’a pas à être obligée de s’adapter à la société et le système de l’éducation qui sont conçus pour les extravertis, elle peut simplement être elle, tout en étant respectée de cette façon. Elle a le droit de rester des heures dans sa chambre, la porte fermée sans que cela ne pose de problèmes. Elle n’a pas à subir de sévère anxiété face à un exposé oral scolaire devant une classe de 30 élèves, elle n’a pas à se forcer pour parler, ni de subir beaucoup d’agressions mentales dans un endroit très achalandé. Ma grande est introvertie et heureuse!

 

biblio

JOUR 17 – Bibliothèque

La bibliothèque est un endroit aimé de mes 3 enfants (et de moi-même). Nous sommes choyés d’en avoir une (bien qu’elle soit petite) bilingue à une quinzaine de minutes de marche de la maison. Nous sommes également membres d’une autre bibliothèque bilingue (plus anglophone) dans la ville à côté de la nôtre. Ce qui est chouette d’être des homeschoolers est d’avoir la bibliothèque pratiquement toujours pour nous seuls. Il y a très rarement des enfants quand nous y allons (à part lors des activités) et que très peu d’adultes. Ma grande fille peut donc lire calmement dans excès de stimulation extérieure et mes deux autres peuvent feuilleter des livres assis dans des poufs ou encore jouer à l’ordinateur. Ils aiment participer aux différents clubs de lecture (celui durant l’été, celui pour les 8-12 ans, celui pour les 4-7 ans), les activités spéciales et les heures du conte. Nous y allons plusieurs fois par mois et chaque fois notre grand sac de tissu déborde de livres (autant en anglais qu’en français). Les bibliothécaires nous connaissent bien tellement nous y allons. Ils sont toujours fiers de rapporter leurs livres, de choisir leurs propres livres, mais aussi de passer au comptoir avec leurs cartes. Les bibliothèques ont tant à offrir! Les livres sont précieux, ils font voyager en ouvrant des portes sur le monde, ils font rêver, ils nous apprennent, ils font rire et pleurer, bref ils sont les compagnons idéaux des enfants!

 

GEO

JOUR 18 – Géographie

Dans mes souvenirs, l’enseignement de la géographie en milieu scolaire est loin d’être captivante. Peu de matière, manuels froids et ennuyeux, grand espacement entre chaque leçon et trop souvent un professeur dont la géographie n’était pas du tout la spécialité..rien pour rendre la géographie vivante! Perso, j’ai toujours été passionné (mais je lisais en dehors de l’école aussi!), mais je pouvais voir (surtout à l’école secondaire et au cégep) l’ennui sur le visage des autres élèves. Avec le homeschooling, la géographie peut briller à sa juste valeur. Les enfants ont la chance de découvrir le monde et ses merveilles au travers de la littérature et des documentaires vivants et de qualité. Il n’y a rien de mieux qu’apprendre sur le terrain, alors les enfants apprennent lors de nos escapades en tous genres, que ce soit des marches dans le quartier, une randonnée en forêt en passant par nos différents grands et petits voyages, il y a toujours quelque chose à apprendre!

 

sciences

JOUR 19 – Sciences

Comme pour les autres matières, les sciences ne sont pas vues à l’aide de manuels scolaires, mais plutôt au travers de magnifiques documentaires jeunesses, des vidéos, de la littérature jeunesse, beaucoup de temps dans la nature, du nature study/nature journaling, des expériences, des projets manuels (des maquettes par exemple), des visites de musés et d’exposition, des jeux apportant des concepts scientifiques, des manipulations en tous genres (roches, minéraux, fossiles, fleurs, feuilles, plumes, etc.) et aussi grâce à certaines ressources où nous prenons ce qui nous plaît. Les sciences vont de pair avec la géographie, l’histoire, les mathématiques et même les arts! Quel bonheur de ne pas avoir à survoler brièvement des thèmes imposés, mais plutôt de pouvoir réellement approfondir sur des sujets et de voir l’émerveillement dans les yeux de mes enfants!

 

zootherapie

JOUR 20 – Ronronthérapie

Il y a 2 ans (en novembre 2017), nous avons adopté un superbe chat errant dans un refuge. Ma grande fille nous le demandait depuis un moment. Ce fut le coup de foudre instantané. Depuis ces deux-là sont inséparables. Elle l’adore et pour Ragnar le chat, elle est son humain préféré. Il y a de plus en plus d’études qui démontrent les bienfaits des chats chez les enfants autistes. La présence, le ronronnement et les interactions de notre chat l’aident à être plus calme, moins anxieuse et surtout moins explosive. Il apaise sa grande amie humaine et lui apporte tellement de bonheur. Quand elle est assise pour faire des leçons, il vient pratiquement toujours la rejoindre. Elle travaille en l’ayant collé contre elle. Il n’en faut pas plus pour qu’elle ait un sourire au visage et que sa concentration soit au maximum. Être à la maison permet à ma grande fille de pouvoir être en compagnie de son chat en tout temps et les bienfaits, nous les voyons au quotidien!

 

jour21

JOUR 21 – Âges et niveaux

La société a conditionné les gens à accepter la ségrégation scolaire comme étant l’unique modèle à suivre. L’enfant fonctionne beaucoup mieux lorsqu’il peut progresser à son rythme et non pas selon le rythme imposé selon leur âge. Chaque enfant est unique, son rythme d’apprentissage l’est tout autant. De plus, le fait de côtoyer au quotidien des gens de tous âges est bénéfique pour tous les enfants. L’instruction en famille nous permet de laisser de côté la classification par âge. Progression selon leurs forces et leurs défis, de l’entraide entre frères et soeurs et beaucoup de plaisir en famille. Pratiquement toutes les matières sont vues en famille, sauf pour ce qui est des langues et des mathématiques. Les mathématiques sont tout de même une source de révision pour la plus grande lors de nos divers jeux de maths. Non seulement ils sont exposés à des sujets qu’ils n’auraient jamais eu la chance s’ils auraient été en milieu scolaire plus traditionnel, mais ils profitent également de tout ce temps en famille à tisser des liens serrés. Ils sont non seulement une fratrie, ils sont de vrais amis.

 

v1

JOUR 22 – 23 – 24 Slow

Les apprentissages en famille sont les alliés d’une qualité de vie sans pareille. Les enfants ne sont ni à la course, ne sont pas stressés et vivent une enfance libre et heureuse. Nous passons du temps de qualité en famille et avec les gens qui nous sont chers, nous profitons des choses simples de la vie, vivons le moment présent en toute conscience. Nous pouvons profiter de la flexibilité que ce mode de vie nous offre. Les journées où ça va moins bien, nous pouvons simplement faire une pause, sans aucune culpabilité. Nous pouvons suivre le rythme naturel de chacun de nos enfants, suivre le rythme des saisons, suivre nos humeurs, nos envies du moment, mais aussi adapter notre vie à leurs défis.

 

v2

JOUR 25 – Préscolaire

Chez moi, avant la 1re année, mes enfants sont tout simplement libres. Les apprentissages sont principalement au travers du jeu et du quotidien (que ce soit à la maison ou lors de sorties ou de voyages). Ma plus jeune fille (en niveau Jardin, équivalence de la maternelle québécoise) est vraiment passionnée des apprentissages. Elle a fait la demande par elle-même d’avoir ses propres petits cahiers d’exercices afin qu’elle aussi puisse faire ”son école” comme elle aime si bien le dire. Sans aucune pression, ni obligation, il y a des moments où ce sont des apprentissages un peu plus formels qui sont au menu. Le tout est décidé par elle et elle seule. Elle a les yeux tellement brillants quand elle sort un de ses cahiers et qu’elle va s’assoir pour faire quelques pages. Elle est tellement fière d’elle. C’est bien beau à voir! Elle progresse à sa vitesse et selon ses capacités et nous respectons ce rythme. Les années préscolaires passent si vite, laissons les enfants être simplement des enfants!

 

n26

JOUR 26 – 24/7

Dans la société actuelle, rare sont les parents qui sont à la maison à temps plein. Ceci est d’autant plus rare lorsqu’on ajoute les apprentissages en famille. Être avec ses enfants 7 jours sur 7, 24h sur 24 nécessite une immense implication. Ce n’est pas une tâche à prendre à la légère. Nous avons non seulement  notre vie de famille à nous occuper, mais nous avons également l’éducation et l’épanouissement des adultes de demain sur nos épaules. Personnellement, ce mode de vie me comble d’un bonheur indescriptible. Ceci dit, nos journées ne sont pas roses du matin au soir. Il y a des moments plus lourds, des journées difficiles, des crises, de petits et de grands défis à vivre au quotidien, bref, un quotidien plus émotionnellement chargé que les familles avec des enfants dans le système scolaire. Les crises, les chicanes, les peurs ou encore les défis tombent sur mes épaules. Parfois, je suis fatiguée, que ce soit mentalement ou physiquement, mais je ne peux faire autrement que de continuer notre quotidien. La notion de congé n’existe tout simplement pas pour moi. Bien que partager le quotidien d’enfants à besoins particuliers ne soit pas de tout repos, il est mon quotidien et je ne le voudrais pas autrement. Derrière chaque tempête se cache un magnifique arc-en-ciel. De voir mes enfants s’épanouir librement, sans jugement ou pression le tout en étant heureux, de les voir tiser de solides liens entre eux, de les voir s’émerveiller devant le monde qui les entoure… tout cela efface cette fatigue pour la remplacer par de la reconnaissance et du bonheur. N’oubliez pas que derrière les photos que je partage de notre quotidien familial, ou que toutes les autres familles de homeschoolers, se cachent des parents qui sont humains eux aussi. Ils sont parfois à bout, épuisés, parfois ils pleurent, parfois leurs enfants font des crises monstrueuses et parfois ils mettent même leurs choix en question. Nous sommes humains nous aussi.

 

74446558_559088841507637_3313603578517520384_n

JOUR 27 – Passions

Un autre avantage à un mode de vie d’apprentissages en famille est de voir nos enfants avoir pleinement le temps pour leurs passions, qu’importe ce qu’elles sont. Ils peuvent explorer librement toutes sortes de sujets qui parfois font naitre des passions, mais aussi s’imprégner pendant des heures de ce qui les font vibrer. Ils n’ont pas de contraintes de temps et leurs passions sont sources de bonheur. Parfois certaines viennent me rejoindre plus que d’autres, comme les arts, la lecture, la nature ou la géologie, d’autres rejoignent plus papa, comme la mécanique, les jeux de constructions ou encore les jeux vidéo. Quand je regarde leurs yeux brillants quand ils me parlent de ce qu’ils aiment, je ne peux être que reconnaissante envers cette vie.

 

jour28

JOUR 28 – Pédagogie

Au cours des 4 dernières années, nous avons exploré différentes avenues en termes de pédagogies. Certains éléments de certaines pédagogies sont restées, d’autres sont parties aux oubliettes. Personnellement, nous ne pouvons nous associer à un seul type de pédagogie. Nous ne sommes pas des puristes, loin de là. Nous tirons nos influences en matière d’éducation d’ici et là et ne gardons que ce qui convient à nos valeurs et surtout à nos enfants. Tous les enfants étant uniques, je ne crois pas que l’on puisse se lancer dans une seule façon de faire stricte et d’y trouver le bonheur et la réussite pour tous nos enfants. Nous nous devons d’adapter les apprentissages à chacun de nos enfants, à leurs défis, à leurs forces, mais aussi à leur caractère, leurs intérêts sans oublier à nos valeurs et dynamique familiale. Que ce soit Charlotte Mason, Waldorf, l’éducation Classique ou tout autre type de pédagogie, nos apprentissages en famille et notre vie de famille sont un mélange d’un peu de tout afin de refléter qui nous sommes en tant qu’individus et en tant que famille. Nous n’avons rien à prouver à qui que ce soit et sommes fiers d’être des homeschoolers ÉCLECTIQUES!

 

jour29

JOUR 29 – Jugement

Ce mode de vie est très souvent synonyme de jugement. Je suis convaincue que plus souvent qu’autre chose, ils proviennent de la peur de l’inconnu et de l’incompréhension. En 4 ans, j’ai eu mon lot de jugement, parfois même très méchants (surtout sur internet). Je garde une attitude bienveillante à cet égard. Rien ne sert d’envenimer davantage. Il arrive souvent aussi que les gens questionnent puisque ce choix de vie est peu connu et quand cela arrive, il me fait plaisir de prendre le temps de discuter un peu plus longuement avec eux afin de défaire certains préjugés véhiculés par la société. Comparativement au Québec où le homeschooling est pointé avec un doigt accusateur, ici en Ontario, je n’ai pratiquement eu aucun commentaire négatif. Le homeschooling est très accepté et les gens sont plus ouverts et en fait, de nombreuses personnes plus âgées que moi avec qui j’ai parlé ont scolarisés elles-mêmes leurs enfants ou connaissent quelqu’un de près ou de loin qui scolarise ou ont scolarisé leurs enfants. Il est toujours agréable de parler avec des gens qui posent des questions par désir d’en apprendre davantage. Notre mode de vie peut parfois sembler étrange à première vue, après tout, nous sommes les seuls enfants à la bibliothèque un mardi avant-midi ou en voyage d’un mois en Octobre, mais je suis toujours ouverte à jaser de nos choix. J’espère de mon vivant, voir le jour ou le homeschooling sera autant connu et reconnu que l’école traditionnelle.

 

findefi

JOUR 30 –  La vie.

Nous voici à la toute fin du mois de Novembre. Au fil du mois, j’ai partagé avec vous des tranches de vie, mais aussi certaines de mes valeurs, sans oublier quelques explications plus techniques sur le homeschooling propre à ma famille. Le homeschooling est la vie que nous avons choisie, celle qui convient aux enfants et celle qui nous convient en tant qu’adultes. Nous voulons voir nos enfants grandir en s’épanouissant librement, en rayonnant de bonheur, mais nous voulons aussi les aider à grandir, bref à les outiller pour les années futures. Nos choix nous appartiennent, ils ne sont pas les mêmes que ceux des voisins et c’est correct de cette façon. Tous sont libres d’agir et de choisir selon leurs valeurs. Le souhait que j’ai est que plus de famille puisse regarder le homeschooling comme une réelle option pour leurs enfants. Il ne faut pas s’arrêter à la peur de l’inconnu, il faut foncer tête première, les bienfaits sont là, tout près! Nous ne savons pas ce que le futur nous réserve, ni les choix que mes enfants feront dans quelques années, mais d’ici là, je ne peux faire que mon possible afin de leur offrir le plus précieux des cadeaux… une enfance heureuse et libre.

One thought on “#30joursaef / Édition 2019

  1. Pingback: LES 25 ARTICLES LES PLUS LUS EN 2019 |

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s